• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Success Story

Coronavirus : l'incroyable succès des tutoriels pour fabriquer des masques en tissu

Sur Franceinfo, le directeur de l'Afnor (Association française de normalisation) s'est félicité du succès du tutoriel mis en ligne pour expliquer comment bien fabriquer un masque. La plateforme propose des fichiers téléchargeables gratuitement avec des patrons, des recommandations sur les matières à utiliser ou encore des informations sur comment bien porter et entretenir son masque. 

Coronavirus : l'incroyable succès des tutoriels pour fabriquer des masques en tissu enzodebernardo/iStock

  • Publié le 13.04.2020 à 12h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • L'OMS recommande le port de masques pour éviter la propagation du coronavirus
  • Les tutoriels pour fabriquer des masques en tissu fleurissent sur internet

Alors que l’OMS a récemment revu sa position concernant les masques en tissu pour le grand public, déclarant que “l’ idée d'utiliser des masques recouvrant les voies respiratoires ou la bouche pour empêcher que la toux ou le reniflement projette la maladie dans l'environnement et vers les autres (...) n'est pas mauvaise en soi”, de plus en plus de Français se sont lancés dans l’entreprise. D’après, Olivier Peyrat, directeur général de l'Afnor (Association française de normalisation), le tutoriel mis en place pour expliquer comment bien fabriquer un masque fin mars a déjà a été “téléchargé 300 000 fois”. 

“On peut parler de grand succès”, se félicite Olivier Peyrat auprès de Franceinfo jeudi 9 avril. “Pour le faire, on s'est inspiré des meilleures pratiques, on s'est inspirés de tutoriels sur Internet et avec 150 experts nous avons cherché à faire mieux”. Dans le détail, la plateforme mise en place par l’Anfor propose des “fichiers téléchargeables gratuitement avec des patrons, des recommandations sur les matières qui se veulent aussi accessibles que possible” , explique-t-il. La plateforme regorge également d’informations sur les choses à éviter, comme la couture au milieu du masque par exemple, et de recommandations sur comment laver un masque.

Le lavage doit avoir lieu après chaque utilisation, à 60 degrés, réglage coton, et au minimum pendant trente minutes. “Les masques doivent être séchés complètement, voire sur-séchés” moins de deux heures après le lavage, précise l'Afnor sur son site. Ainsi, il est préférable d’utiliser un sèche-linge. Concernant, le tissu “il faut un critère de filtration et un critère de respirabilité. Si c'est trop filtrant vous risquez de ne pas pouvoir respirer. S'il est très respirant, il peut être moins efficace pour la filtration”, explique Olivier Peyrat. 

Créer des masques pour les commerçants, les livreurs, les éboueurs

Outre les personnes qui veulent se fabriquer un masque pour eux-même, le directeur de l’Anfor déclare avoir “identifié une très forte demande solidaire” de personnes qui “veulent aider localement et nous avons des demandeurs comme des commerçants, des livreurs, des éboueurs”. C’est pourquoi, l’usage initial de la plateforme Anfor a été détourné pour la mettre au “service de cet élan de solidarité”. “Masques-barrieres.afnor.org a été lancé hier et nous avons déjà des centaines d'inscrits”, se félicite-t-il.

Si vous voulez vous fabriquer un masque en tissu dans les normes, vous pouvez également vous référer au mode d’emploi réalisé par le CHU de Grenoble à destination de son personnel, ou encore aux recommandations des autorités sanitaires américaines. Sur son site, le Centre de Contrôle et de Prévention des maladies (CDC), donne des instructions très détaillées sur comment réaliser un masque.

Rappelons que pour être efficace, le masque doit être correctement utilisé : il doit être porté sur une peau nue, sans cheveux, ni barbe et bien recouvrir le nez et la bouche. Afin d'éviter tout risque de contamination, il est nécessaire de se laver les mains avant et après toute manipulation du masque. Sa face ne doit jamais être touchée: il vous faudra le saisir par les élastiques. Une fois installé sur le visage, n’y touchez plus. Enfin, porter un masque en tissu ne dispense nullement des mesures barrières actuellement en vigueur telles que la distanciation physique et le lavage régulier des mains.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité