• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Une maladie très contagieuse

Épidémie au Ghana : qu’est-ce que la poliomyélite ?

Plusieurs pays du monde sont encore touchés par ce virus très contagieux. Il peut provoquer des paralysies irréversibles. 

Épidémie au Ghana : qu’est-ce que la poliomyélite ? Devonyu/istock

  • Publié le 22.12.2019 à 13h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Le nombre de personne atteintes de poliomyélite a diminué de 99% depuis 1988, mais le virus résiste encore malgré plusieurs actions d’éradication. Depuis juillet 2019, 11 cas de poliomyélite ont été détectés au Ghana. Au début du mois de décembre, la Malaisie a détecté un nouveau cas, pour la première fois depuis 27 ans. Au Pakistan, au Nigeria et en Afghanistan, la maladie est toujours considérée comme endémique. 

Une paralysie en quelques heures 

La poliomyélite est provoquée par un virus très contagieux : il envahit le système nerveux et peut paralyser totalement un individu en quelques heures seulement. Dans un cas sur 200, la paralysie est irréversible, et 5 à 10% des patients paralysés, la maladie est fatale. Les premiers symptômes généralement constatés sont des vomissements, de la fièvre, des maux de tête, des douleurs dans les membres ou des raideurs dans la nuque. Dans la plupart des cas, ce sont des enfants de moins de 5 ans qui sont touchés. 

La transmission de la maladie se fait principalement par la voie féco-orale, c’est-à-dire qu’une personne s’infecte lorsqu’elle met en contact avec sa bouche des choses ayant été souillées par des matières fécales (doigt, objet, nourriture). Une fois la personne contaminée, le virus se multiplie dans l’intestin.

Le vaccin, seul moyen de prévention 

Il n’existe à ce jour pas de traitement contre la poliomyélite, la seule manière d’agir contre le virus est la vaccination. Le vaccin doit être administrée par injection ou voie orale en plusieurs fois. Ces campagnes de vaccination sont parfois difficiles à mettre en place. Depuis plusieurs mois au Pakistan, des attaques sont perpétrées à l’encontre des équipes médicales en charge de délivrer le vaccin. Les populations locales sont très suspicieuses à l'égard du vaccin, soupçonné d'être à l'origine d'effets secondaires. En décembre 2019, deux policiers ont été tués alors qu’ils accompagnaient des professionnels de santé. 

L’espoir d’éradiquer la maladie 

D’après l’Institut Pasteur, 101 cas ont été enregistrés en 2015 à travers le monde. Avant le développement de la vaccination, chaque année, plus de 600 000 enfants en étaient atteints. L’Organisation mondiale de la Santé estime que 80% de la population mondiale vit dans des régions où la poliomyélite a été éradiquée. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité