Publicité

QUESTION D'ACTU

Journée mondiale

Poliomyélite : l'éradication totale se profile

En moins de 30 ans, la poliomyélite a été éradiquée à 99 % grâce à la vaccination. Cette maladie infectieuse est aujourd'hui redoutée dans 3 pays du monde et a touché 27 personnes.

Poliomyélite : l'éradication totale se profile UN Photo/JC McIlwaine

  • Publié 25.10.2016 à 17h28
  • |
  • |
  • |
  • |


Des obstacles persistent, mais l’éradication de la polio est à portée de main, se réjouissent les autorités sanitaires internationales à l’occasion de la journée mondiale contre cette maladie. Elle pourrait devenir la 2ème pathologie humaine éliminée après la variole.

La lutte sans merci contre la polio a été engagée en 1988 par l'UNICEF, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), le Rotary International et les Centres américains pour le Contrôle et la prévention de la maladie (CDC). Une initiative qui a permis en moins de 3 décennies de diminuer de 99 % le nombre de nouveaux cas, passant de 350 000 cas à 27 en 2016. Aujourd’hui, seuls 3 pays font face à des difficultés pour éradiquer la polio : l’Afghanistan (8 cas notifiés cette année), le Pakistan (15 cas) et le Nigéria (4 cas recensés cet été, les premiers cas sur le continent africain depuis 2014).

La polio affecte les personnes de tout âge, mais les enfants de moins de 5 ans sont les plus vulnérables. Le virus envahit le système nerveux et peut engendrer une paralysie irréversible en quelques heures. Dans 5 à 10 % des cas, les malades meurent car les muscles respiratoires ne peuvent plus fonctionner. Des conséquences dramatiques qui ont aujourd’hui disparues grâce aux campagnes de vaccination massive menée sur tous les continents. « Aujourd’hui, plus de 15 millions de personnes marchent, alors qu’elles auraient pu être paralysées par cette maladie, souligne l’OMS.


Un nouveau vaccin

Mais cette victoire contre la polio ne pourra pas être célébrée tant que des enfants échappent à la vaccination. De fait, deux souches du virus sont encore actives dans de nombreux pays et il suffit qu’une personne soit infectée pour que le nombre de cas flambe à nouveau. « L’échec de l’éradication dans les derniers bastions de la maladie pourrait aboutir à ce que 200 000 nouveaux cas réapparaissent chaque année au cours des 10 ans à venir », alerte l’OMS.

Pour éliminer totalement le virus, les autorités internationales ont donc opté pour un vaccin simplifié. Instauré en avril dernier, ce nouveau vaccin ne protège plus contre 3 souches mais contre les 2 encore présentes sur la planète. Quelques 300 millions de doses ont été distribuées.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité