Publicité

QUESTION D'ACTU

Maladie en voie d'éradication

Poliomyélite : 51 cas dans le monde depuis début 2015

51 cas seulement. La polio est en phase d’être éradiquée, se félicite l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) à l’occasion de la Journée mondiale contre cette maladie.

Poliomyélite : 51 cas dans le monde depuis début 2015 K.M. Chaudary/AP/SIPA

  • Publié 25.10.2015 à 15h32
  • |
  • |
  • |
  • |


Après la variole, bientôt la poliomyélite ? Le monde est en passe d’éradiquer cette maladie infectieuse, à en croire l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). A l’occasion de la Journée mondiale contre la polio, qui s’est tenue ce 24 octobre, l’agence sanitaire de l’ONU a fait le point sur la stratégie d’éradication du virus. Sa souche sauvage n’a touché que 51 personnes depuis le début de l’année 2015. En 27 ans de lutte, la maladie a reculé de 99 %.

Le dernier succès dans la bataille contre la polio date de septembre 2015. Le Nigéria célèbre alors un an sans infection par le virus sauvage. Il est retiré de la liste des pays endémiques alors qu’en 2011, la moitié des cas mondiaux y étaient dénombrés. « C’est une bonne nouvelle, mais il reste beaucoup à faire pour traduire ces progrès délicats en gains concrets, rappelle l’OMS. Vacciner chaque enfant, améliorer la surveillance, renforcer les systèmes d’immunisation de routine et maintenir l’engagement des gouvernements et des communautés sont les clés pour que la polio ne revienne pas en Afrique. »

Accentuer la surveillance

Eviter que le virus ne revienne, c’est la prochaine étape pour le continent africain. Pour cela, maintenir une couverture vaccinale élevée est essentiel. La Syrie, où une guerre civile fait rage depuis 2011, a vu réapparaître la polio en 2013. En cause : la chute du système sanitaire et de la vaccination. Car le pays n’avait pas connu de cas depuis 15 ans. Et l’OMS le rappelle, dans de rares cas, lorsque peu d’enfants sont vaccinés, le virus atténué présent dans les vaccins oraux peut circuler chez les personnes non protégées et muter.

L’autre clé, pour réussir à éradiquer la polio, c’est la surveillance. L’autre clé, c’est la surveillance. « La priorité pour 2015 et 2016 sera de former les professionnels de santé locaux, les membres influents des communautés à la surveillance », estime l’OMS. Dans un discours vidéo, la Directrice Margaret Chan a salué l’engagement des professionnels de santé qui vaccinent et examinent les enfants atteints de polio. Elle a aussi souligné les efforts des deux derniers pays où la polio est endémique : l’Afghanistan et le Pakistan.

Poursuivre la vaccination

Plus que deux Etats, où le virus reste en circulation à cause du manque de vaccination des enfants. Mais les efforts s’intensifient, malgré les crises politiques et les conflits. L’OMS insiste d’ailleurs sur le travail effectué par le Pakistan pour poursuivre sa campagne de vaccination. « Le pays doit continuer à aider les communautés, à former et protéger les professionnels de santé en première ligne, et à repousser ses limites pour atteindre les enfants avec la vaccination », encourage l’Organisation. En Afghanistan, où la situation est toujours chaotique, le programme se maintient dans un climat tendu. Une grande partie du pays reste indemne de polio.

Mais « tant que tous les enfants partout dans le monde ne seront pas régulièrement et systématiquement vaccinés contre la polio, la menace persistera, affirme dans un communiqué Peter Crowley, le responsable du programme polio de l’UNICEF. Nous ne devons pas baisser notre garde ; nous devons continuer jusqu’à ce qu’il n’y ait plus un seul enfant non vacciné dans le monde. » Car seuls deux pays sont considérés comme endémiques, mais plusieurs sont encore considérés comme fragiles. C’est le cas du Cameroun, de la Guinée équatoriale, de l’Ethiopie, de l’Irak, du Nigeria, de la Somalie et de la Syrie.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité