Publicité

QUESTION D'ACTU

Baby blues

Un médicament contre la dépression post-partum va être commercialisé

Aux Etats-Unis, les femmes pourront dès fin juin avoir accès à un nouveau médicament contre la dépression post-partum. 

Un médicament contre la dépression post-partum va être commercialisé grinvalds / istock.

  • Publié 20.03.2019 à 16h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L’administration américaine des médicaments (FDA) a validé mardi 19 mars la commercialisation d’un nouveau médicament contre la dépression post-partum, une pathologie mentale grave dont souffre certaine mère après avoir accouché.

Appelé brexanolone (marque Zulresso, laboratoire Sage Therapeutics), le médicament agit en deux jours, soit beaucoup plus vite que les antidépresseurs traditionnels. Mais il entraîne un risque d’évanouissement important, et doit donc être administré en intraveineuse à l’hôpital, sous supervision médicale, pendant soixante heures. 

Se blesser elles-mêmes ou à blesser leur enfant

"La dépression post-partum est une maladie grave qui, lorsqu’elle est sévère, peut être mortelle. Les femmes peuvent avoir des pensées les poussant à se blesser elles-mêmes ou à blesser leur enfant", a expliqué dans un communiqué Tiffany Farchione, directrice par intérim de la division des produits psychiatriques du centre de la FDA pour l’évaluation des médicaments.

Le traitement devrait être accessible à partir de fin juin aux Etats-Unis, et devrait coûter 34 000 dollars, plus le prix du séjour à l’hôpital. Selon une étude des Centres de contrôle et de prévention des maladies, 11,5 % des nouvelles mères souffraient de dépression post-partum en 2012 aux Etats-Unis.

Les symptômes les plus fréquents

La dépression du post-partum est le trouble psychiatrique post-natal le plus fréquent et concerne 10 à 15% des mères françaises. Son diagnostic repose sur les critères d’un épisode dépressif majeur, avec comme spécificité une apparition des symptômes dans les 4 ou 6 semaines suivant l’accouchement. Les études reconnaissent néanmoins une apparition plus tardive (jusqu’à un an après l’accouchement).

Les symptômes les plus fréquents sont des difficultés à s’endormir, des conduites hyperactives, des difficultés de concentration, de l’irritabilité, de l’anxiété et une fatigue permanente. Des troubles de l’interaction mère-bébé peuvent également survenir.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité