Publicité

QUESTION D'ACTU

Intoxication alimentaire

Intoxication : elle décède après avoir mangé des champignons dans un restaurant étoilé

Une femme de 46 ans est morte quelques jours après avoir mangé des morilles dans un restaurant étoilé du guide Michelin. 

Intoxication : elle décède après avoir mangé des champignons dans un restaurant étoilé margouillatphotos /istock.

  • Publié 24.02.2019 à 14h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Les étoiles du guide Michelin sont à priori gage de qualité, et pourtant. Une femme est morte quelques jours après avoir mangé des morilles dans un restaurant gastronomique à Valence en Espagne.

L’enquête est toujours en cours pour confirmer la cause exacte du décès : "nous devons attendre les résultats de l'autopsie avant de pouvoir déterminer si c'est l'ingestion de ces aliments qui a directement causé sa mort ou si cela a déclenché une condition sous-jacente qui a mené à cette issue fatale", indiquent les autorités sanitaires régionales. "A l'exception de la personne décédée, les autres clients malades [dont le mari et le fils de la victime] n'ont eu que de légers symptômes, principalement des vomissements", précise-t-on.

Fêter l’anniversaire de son mari

Quelques jours avant sont décès, la femme de 46 ans se rend dans un restaurant étoilé pour fêter l’anniversaire de son mari. Elle commande des morilles, les mange et est prise de diarrhées et de vomissements, qui entraîneront sa mort le 17 février 2019. 29 autres clients auraient également été intoxiqués, mais plus légèrement.

Champignon de luxe, la morille est toxique lorsqu’elle est crue ou pas correctement cuisinée. Les autorités suspectent aussi une contrefaçon du produit, qui aurait alors été servi involontairement. Le restaurant en question a décidé de fermer ses portes le temps que les investigations tirent tout cela au clair.

Appeler immédiatement le 15 ou un centre anti-poison

Nausées, vomissements, sueurs, vertiges ou encore troubles de la vue : si ces symptômes apparaissent dans les douze heures après la consommation de champignons, il s’agit d'une intoxication. Il faut alors appeler immédiatement le 15 ou un centre anti-poison, car les conséquences peut être mortelles.

L'Anses et la DGS rappellent aussi les règles pour pouvoir profiter sereinement de la cueillette :

  • Ne ramasser que les champignons que vous connaissez parfaitement : certains champignons vénéneux hautement toxiques ressemblent beaucoup aux espèces comestibles ;
    • Au moindre doute sur l’état ou l’identification d’un des champignons récoltés, ne pas consommer la récolte avant de l’avoir fait contrôler par un spécialiste en la matière. Les pharmaciens ou les associations et sociétés de mycologie de votre région peuvent être consultés ;
    • Cueillir uniquement les spécimens en bon état et prélever la totalité du champignon (pied et chapeau), afin d’en permettre l’identification ; 
    • Ne pas cueillir les champignons près de sites pollués (bords de routes, aires industrielles, décharges) ; 
    • Bien séparer par espèce les champignons récoltés pour éviter le mélange de morceaux de champignons vénéneux avec des champignons comestibles ; 
    • Déposer les champignons séparément, dans une caisse ou un carton, mais jamais dans un sac plastique qui accélère le pourrissement ; 
    • Se laver soigneusement les mains après la récolte ; 
    • Conserver les champignons à part et dans de bonnes conditions au réfrigérateur et les consommer dans les deux jours au maximum après la cueillette ; 
    • Consommer les champignons en quantité raisonnable après une cuisson suffisante et de ne jamais les consommer crus ; 
    • Ne jamais proposer de champignons cueillis à de jeunes enfants.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité