Publicité

QUESTION D'ACTU

Prévention

Calculs rénaux : un nouvel outil pour prédire la prochaine crise

Un nouvel outil numérique permet de prévoir les futurs épisodes douloureux de calculs rénaux (ou coliques néphrétiques). 

Calculs rénaux : un nouvel outil pour prédire la prochaine crise insjoy / istock.

  • Publié 06.02.2019 à 12h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Les calculs rénaux sont une affection fréquente et douloureuse qui revient par épisodes. Un nouvel outil numérique développé par la Mayo Clinique permet désormais de les prévoir.

Pour ce faire, une équipe de chercheurs a analysé les données médicales de malades du comté d’Olmsted aux Etats-Unis, entre 1984 et 2017. Les chercheurs ont alors noté que la récurrence des calculs avait tendance à augmenter après chaque crise, et que la taille et l'emplacement des calculs étaient également associés au risque de futurs épisodes. Les caractéristiques communes des patients ayant des crises récurrentes étaient par exemple un indice de masse corporelle plus élevé que la moyenne, ou encore des antécédents familiaux de calculs rénaux.  

Dans les cinq ou dix prochaines années

Grâce à ces données, le nouvel outil en ligne créé par les scientifiques peut générer une estimation de la récurrence des crises. "Chacun des facteurs de risque que nous avons identifiés est entré dans le modèle, qui calcule ensuite une estimation du risque d'avoir un autre calcul rénal dans les cinq ou dix prochaines années", explique le Dr John Lieske, un des créateurs.

Concrètement, ce nouvel outil pourrait encourager les patients à adopter des mesures diététiques et/ou à commencer un traitement médicamenteux pour prévenir de futures crises.

10% de la population souffre ou souffrira de calculs rénaux

Les calculs rénaux (ou coliques néphrétiques) sont des dépôts minéraux en forme de cailloux qui peuvent se former dans l'un ou l'autre ou dans les deux reins. Ils ne causent habituellement pas de dommages importants, mais peuvent se révéler très douloureux s'ils sont trop gros pour passer à travers les voies urinaires.

En France, près de 10% de la population souffre ou souffrira de calculs rénaux. Alors que la maladie touchait principalement les hommes il y a quelques années (2,7 hommes pour 1 femme), la gent féminine est presque deux fois plus concernée aujourd’hui (plus que 1,6 homme pour 1 femme). L'augmentation de cette prévalence concerne également les adolescents.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité