Publicité

QUESTION D'ACTU

Statistiques

Etats-Unis : la mortalité liée au cancer a enregistré une baisse de 27%

Les Etats-Unis enregistrent une baisse de 27% du taux global de mortalité par cancer. 

Etats-Unis : la mortalité liée au cancer a enregistré une baisse de 27% AndreaObzerova / istock

  • Publié 09.01.2019 à 13h33
  • |
  • |
  • |
  • |


Les Etats-Unis enregistrent une baisse de 27% du taux global de mortalité par cancer, ce qui se traduit par environ 2,6 millions de morts en moins entre 1991 et 2016. Depuis son sommet atteint en 1991, le taux de mortalité par cancer a diminué régulièrement d'environ 1,5% par an. Le rapport estime qu'en 2019, 1 762 450 nouveaux cas de cancer et 606 880 décès par cancer surviendront aux États-Unis.

Diminution des quatre principaux cancers

La baisse de la mortalité due au cancer au cours des deux dernières décennies est principalement attribuable à la diminution constante du tabagisme et aux progrès réalisés dans la détection et le traitement précoces, qui se reflètent dans la diminution des quatre principaux cancers : le cancer du poumon, le cancer du sein, le cancer de la prostate et le cancer colorectal.

Le taux de mortalité par cancer du poumon a baissé de 48% entre 1990 et 2016 chez les hommes et de 23% entre 2002 et 2016 chez les femmes. Le taux de mortalité des femmes atteintes d'un cancer du sein a chuté de 40% entre 1989 et 2016. Pour le cancer de la prostate, la mortalité a décliné de 51% de 1993 à 2016, et la mortalité due au cancer colorectal a diminué de 53% entre 1970 et 2016.

Les inégalités socioéconomiques s'accentuent

Mais contrairement aux baisses observées pour les cancers les plus courants, les taux de mortalité ont augmenté de 2012 à 2016 pour les cancers du foie (1,2% par année chez les hommes ; 2,6% par année chez les femmes), du pancréas (chez les hommes seulement, de 0,3% par année) et du corps utérin (2,1% par an). La même dynamique est observée pour les cancers du cerveau et du système nerveux, des tissus mous (dont le cœur), des cavités orales et du pharynx liés au papillomavirus (VPH).

Par ailleurs, les inégalités socioéconomiques s'accentuent, les habitants des zones les moins aisées étant confrontés à un fardeau de plus en plus disproportionné des cancers évitables. Par exemple, la mortalité par cancer du poumon et du foie est 40% plus élevée chez les hommes vivant dans les quartiers pauvres. "Une application plus large des connaissances existantes en matière de lutte contre le cancer, en mettant l'accent sur les groupes défavorisés, accélérerait sans aucun doute les progrès dans la lutte contre le cancer", notent les auteurs du rapport.

Le nombre de nouveaux cas de cancer en France augmente

Selon l’institut national du cancer (INCa), on estime à 400 000 le nombre de nouveaux cas de cancer pour l'année 2017 en France métropolitaine, 214 000 chez l’homme et 185 500 chez la femme. Depuis 30 ans, le nombre global de nouveaux cas de cancer en France augmente chaque année.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité