Publicité

QUESTION D'ACTU

JAMA Oncology

Cancer du foie : l'aspirine pourrait permettre sa prévention

L'aspirine, en prise prolongée, aurait une action positive contre le risque de développer un cancer du foie. Une piste de traitement intéressante, pour un cancer qui met du temps à se développer. 

Cancer du foie : l'aspirine pourrait permettre sa prévention Tharakorn / istock

  • Publié 05.10.2018 à 19h33
  • |
  • |
  • |
  • |


Un rapport publié dans le JAMA Oncology constate que l'utilisation régulière d'aspirine a conduit à une réduction significative du risque de développer un cancer du foie. Pour ce faire, il faut prendre deux comprimés de 325 mg ou plus par semaine d’aspirine pendant cinq ans.

"Nous avons constaté que le risque diminuait progressivement avec l'augmentation de la dose et de la durée d'utilisation de l'aspirine", explique Tracey Simon, directeur de l’étude. "Puisque l'utilisation régulière d'aspirine comporte un risque de saignement accru, la prochaine étape devrait être d'étudier son impact dans les populations atteintes d'une maladie hépatique établie, puisque ce groupe est déjà à risque de développer un cancer primaire du foie".

"L'aspirine peut agir dès les premiers stades du développement du cancer"

Les données médicales de plus de 170 000 personnes de 2 grandes cohortes de recherche américaines (Nurses’ Health Study et the Health Professionals Follow-up Study) ont été analysées depuis les années 1980. Parmi ceux qui ont pris de l'aspirine pendant cinq ans ou plus, le risque de développer un cancer du foie a été réduit de 59%. Tout comme la réduction du risque augmentait avec l'allongement de la durée d'utilisation de l'aspirine, elle diminuait également si l'aspirine était arrêtée.

"L’utilisation de l'aspirine pourrait être intéressante parce que le cancer du foie prend de nombreuses années à se développer. L'aspirine pourrait agir dès les premiers stades du développement du cancer, ou même aux stades précancéreux, en retardant ou en prévenant l'inflammation ou la fibrose hépatique", explique encore Tracey Simon.

"Bien qu'il soit encore trop tôt pour savoir si le début d'un traitement à l'aspirine pourrait être une stratégie efficace pour prévenir le CHC, les efforts pour comprendre les mécanismes derrière ces effets bénéfiques pourraient aider à identifier des stratégies de prévention urgentes ou des biomarqueurs pour un cancer qui est un problème de santé publique croissant", conclut-il.

Un organe vital qui possède de nombreuses fonctions

Le foie est un organe vital qui possède de nombreuses fonctions. Il fabrique la bile, filtre le sang, stocke le glucose et produit des substances indispensables au maintien de l’équilibre dans l’organisme. Le cancer du foie le plus fréquent est le carcinome hépatocellulaire ou hépatocarcinome. Il se développe à partir des cellules spécialisées du foie, les hépatocytes, de façon assez silencieuse. On estime à environ 8 200 le nombre de nouveaux cas de cancer du foie en France en 2011, dont près de 80% concernent des hommes.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité