Publicité

QUESTION D'ACTU

Maladies respiratoires

Les problèmes de fertilité augmentent le risque d’asthme chez l’enfant

Lorsque les parents ont recours à des traitements pour la fertilité, le risque que le nouveau-né fasse de l’asthme est plus élevé.  

Les problèmes de fertilité augmentent le risque d’asthme chez l’enfant oneblink-cj/iStock

  • Publié 02.01.2019 à 09h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L’asthme de l’enfant est de plus en plus fréquent à travers le monde. Cette maladie chronique est due à une inflammation des bronches qui peut être liée à de multiples facteurs. Des chercheurs ont réalisé que les troubles de fertilité rencontrés par les parents peuvent aussi augmenter le risque d’avoir un enfant asthmatique. La prise de traitement pour améliorer la fertilité et le nombre de fausses couches en sont des indicateurs. L’étude a été publiée dans le British Medical Journal.  

Les données de plus de 550 000 enfants 

Les données des registres de santé norvégiens ont été utilisées pour réaliser cette nouvelle recherche. Au total, les informations concernant plus de 550 000 enfants ont été rassemblées. 4% d’entre eux étaient asthmatiques. 

Lorsque les parents ont recours a des traitements pour la fertilité, les enfants ont 42 % de risque en plus de souffrir d’asthme. Les fausses couches seraient également corrélées à l’asthme : une seule augmenterait le risque de 7 % et deux fausses couches de 24 %. 

Des causes encore floues 

D’autres études seront nécessaires pour comprendre les raisons d’une telle hausse de risque, mais les chercheurs formulent d’ores et déjà quelques hypothèses. Les traitements pour la fertilité pourraient avoir un impact sur l’embryon et sur son développement, comme les médicaments qui provoquent l’ovulation, la congélation des ovocytes, etc. Le système immunitaire pourrait aussi être impliqué dans ce phénomène, car c’est lui qui est, en partie, à l’origine des problèmes de fécondité et de fausses couches. 

Vivre avec de l’asthme 

L’asthme est toujours favorisé par certains facteurs de risque. Lorsque d’autres personnes de la famille sont asthmatiques, il y a de fortes probabilités pour que l'enfant le soit aussi. Mais l’environnement joue aussi un rôle important, comme le tabagisme passif, la pollution, ou la présence d’allergènes, le pollen ou les acariens par exemple. Des traitements permettent de vivre et grandir très bien en étant asthmatique, mais s’ils ne sont pas bien suivis, le risque d’une aggravation de la maladie est élevé. Plus l’asthme arrive tôt, plus il y a de chances qu’il persiste avec les années. On compte environ 4 millions d’asthmatiques en France. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité