Publicité

QUESTION D'ACTU

Tic tac

Fertilité : quel est le meilleur moment pour tomber enceinte ?

Pour maximiser vos chances de concevoir, mieux vaut avoir des rapports sexuels le matin de certains mois de l'année. Découvrez l'heure et le mois parfaits. 

Fertilité : quel est le meilleur moment pour tomber enceinte ? bowie15 / istock

  • Publié 17.07.2018 à 11h30
  • |
  • |
  • |
  • |


A l’heure où de plus en plus de couples luttent contre des problèmes d’infertilité, des chercheurs ont voulu savoir à quel moment le sperme était le plus apte à féconder les ovules. Pour ce faire, ils ont analysé 12 245 échantillons de sperme de 7068 hommes, âgés de 25 à 40 ans et suivant avec leur partenaire un traitement contre l’infertilité. Les prélèvements ont été fait à l'hôpital de Zurich entre 1994 et 2015. Ont été passés au crible : le nombre de spermatozoïdes, leur mobilité et leur morphologie.

"Les échantillons de sperme prélevés tôt le matin, avant 7h30, sont ceux qui contenaient le plus de spermatozoïdes de morphologie normale", indique l’essai, publié dans Chronobiology International. "De plus, une augmentation significative du nombre total de spermatozoïdes a été observée au printemps ; des diminutions importantes de cette même variable a été notée en été", peut-on encore lire. Plus précisément, mars, avril et mai sont les mois où la qualité du sperme est la meilleure. Au cours de l’expérience, la mobilité des spermatozoïdes n’a en revanche pas changé en fonction de l’heure ou du mois.

"La qualité du sperme de l’homme varie selon les rythmes circadiens et circannuels"

Faire l’amour tôt le matin peut donc améliorer la fertilité naturelle, tout comme prélever le sperme avant 7h30 peut augmenter les chances de réussite de la procréation assistée. Le professeur Brigitte Leeners, auteure principale de l’étude, a également précisé que  "la qualité du sperme de l’homme varie selon les rythmes circadiens et circannuels". Le Dr Hana Visnova, qui dirige la clinique FIV Cube à Prague, prévient cependant que "les hommes qui ont une concentration de spermatozoïdes basse ne doivent pas se contenter de relations sexuelles matinales et devront certainement toujours avoir recours à une aide médicale pour réaliser leur rêve de fonder une famille".

Selon le dernier Bulletin épidémiologique hebdomadairede l'agence Santé publique France, la santé reproductive masculine en France connaît une altération globale, a priori favorisée par une exposition précoce aux perturbateurs endocriniens. Entre 1989 et 2005, une baisse significative et continue de 32,2% de la concentration spermatique a été observée. Pour un homme de 35 ans, la concentration moyenne est passée de 73,6 millions de spermatozoïdes/ml en 1989 à 49,9 millions/ml en 2005, soit une diminution d’environ 1,9%, (1,4 million de spermatozoïdes) par an.

Un demi-million de bébés naissent chaque année de la FIV et de l'ICSI

Concernant le cancer des testicules, le taux brut moyen d’incidence dans la période d’étude était de 6,5/100 000, avec une augmentation des cas de 1,52% par an. Il existe une grande hétérogénéité de la maladie à l’échelle nationale, avec des incidences élevées à l’extrême ouest et l’extrême est et des incidences globalement inférieures dans la moitié sud par rapport à la moitié nord de la France. Le nombre de malformations congénitales est tout aussi inquiétant. Le taux moyen d’incidence des cryptorchidies chez les garçons de moins 7 ans durant la période d’étude était de 2,57/1 000, avec une augmentation des cas de 2,64% par an.

De ce fait, quarante ans après la naissance de Louise Brown, le premier "bébé-éprouvette" au monde, l’European Society of Human Reproduction and Embryology (ESHRE) rapporte aujourd'hui que le nombre total de bébés nés à la suite d'une fécondation in vitro (FIV) ou d’une injection intracytoplasmique de spermatozoïde (ICSI) est de plus de 8 millions en Europe. On estime que plus d'un demi-million de bébés naissent chaque année de la FIV et de l'ICSI à la suite de plus de 2 millions de traitement effectués. Avant d'en passer par là, les hommes peuvent aussi tout simplement améliorer la qualité de leur sperme en mangeant des noix, comme l'a démontré une récente étude, ou privilégier les rapports sexuels matinaux. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité