Publicité

QUESTION D'ACTU

Maladie mentale

Le déficit en vitamine D pendant la grossesse augmente le risque de schizophrénie

Les enfants nés avec une carence en vitamine D ont plus de risques d'être schizophrènes à l'âge adulte. 

Le déficit en vitamine D pendant la grossesse augmente le risque de schizophrénie KatarzynaBialasiewicz / istock

  • Publié 07.12.2018 à 19h05
  • |
  • |
  • |
  • |


Une longue étude vient de confirmer un lien suspecté entre la carence en vitamine D à la naissance et le développement de la schizophrénie plus tard dans la vie.

Pour parvenir à ces conclusions, les chercheurs ont d’abord constaté que les cas de schizophrénie étaient plus fréquents chez les enfant nés en hiver, période où le déficit relatif de soleil stimule le moins le production de vitamine D chez la mère.

Un risque accru de 44%

Ils ont ensuite identifié 2 602 Danois nées entre 1981 et 2001 ayant été diagnostiqués schizophrènes à l'âge adulte, puis ont examiné la concentration de vitamine D dans leurs échantillons sanguins prélevés à la naissance. Résultat : les nourrissons qui avaient une carence en vitamine D avaient un risque accru de 44% de devenir schizophrènes à l'âge adulte. Selon leurs calculs, le manque de vitamine D serait ainsi responsable de 8% des cas de schizophrénie au Danemark.

De plus en plus de preuves appuient l’idée que la schizophrénie se développe dès la grossesse, même si les mécanismes biologiques en cause sont encore un mystère. L'équipe entend donc poursuivre cette hypothèse dans l'espoir d'aboutir à une méthode simple et efficace pour prévenir certains cas de schizophrénie.

Un trouble mental sévère

"La prochaine étape consiste à mener des essais cliniques randomisés testant l'intérêt des suppléments de vitamine D chez les femmes enceintes qui ont une carence, afin d'examiner l'impact sur le développement du cerveau de l'enfant et le risque de troubles neuro-développementaux comme l'autisme et la schizophrénie ", concluent les scientifiques.

En France, environ 600 000 personnes seraient schizophrènes, et la moitié des malades a déjà fait au moins une tentative de suicide. La schizophrénie est un trouble mental sévère et chronique appartenant à la classe des troubles psychotiques, qui apparaît généralement au début de l'âge adulte (entre environ 15 et 30 ans). Comme les autres psychoses, la schizophrénie se manifeste par une perte de contact avec la réalité et une anosognosie, c'est-à-dire que la personne qui en souffre n'a pas conscience de sa maladie (en tout cas pendant les périodes aiguës).

Entendre des voix

Les symptômes les plus fréquents sont une altération du processus sensoriel (hallucination) et du fonctionnement de la pensée (idées de référence, délire). La personne schizophrène peut entendre des voix qui la critiquent ou commentent ses actions, percevoir des objets ou des entités en réalité absents, ou encore accorder à des éléments de l'environnement des significations excentriques. Typiquement, la personne schizophrène a l'impression d’être contrôlée par une force extérieure, de ne plus être maîtresse de sa pensée ou d'être la cible d'un complot à la finalité mal circonscrite.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité