Publicité

QUESTION D'ACTU

Capnocytophaga canimorsus

Etats-Unis : une femme décède après avoir été légèrement mordue par son chiot

Une Américaine de 58 ans été pincée par son chiot, ce qui a provoqué une légère coupure. Juste après, elle a ressenti des symptômes grippaux liés à l’infection par la bactérie Capnocytophaga canimorsus. Elle a succombé en deux jours. 

Etats-Unis : une femme décède après avoir été légèrement mordue par son chiot castenoid/iStock

  • Publié 15.08.2018 à 12h44
  • |
  • |
  • |
  • |


Le chien est le meilleur ami de l’homme, mais gare à sa salive. Aux Etats-Unis, une femme est décédée après avoir été mordue par le chiot qu’elle venait juste d’adopter. 

Un pincement du chien qui se transforme en infection grave

Sharon Larson était originaire du Wisconsin, elle venait d’adopter un chiot. Il l’a accidentellement pincée, provoquant une légère coupure sur sa peau, rapidement, elle a ressenti des symptômes grippaux. Les médecins lui ont administré des antibiotiques, mais son corps n’a pas réagi aux médicaments. Elle est décédée deux jours après sa blessure. D’après les médecins, elle a été contaminée par la bactérie Capnocytophaga canimorsus

Hébergé par la flore buccale de certains chiens (mêmes ceux en bonne santé) ce germe "est parfois responsable d’infections humaines gravissimes lorsque le système immunitaire est défaillant, expliquait en mai dernier Le Monde. Une infection à C. canimorsus est associée à une morsure de chien dans 60 % des cas, à un léchage sur une lésion cutanée préexistante dans environ 30% des cas".

Il est rare que des humains soient cependant contaminés par cette bactérie. Le mari de Sharon Larson a déclaré aux médias américains : "On m’a dit qu’elle aurait pu être frappée par la foudre 4 fois et survivre, gagner deux fois au loto. Voilà à quel point c’est rare".

D’autres cas aux Etats-Unis et en France

C’est la deuxième fois ce mois-ci que la bactérie contamine un humain aux Etats-Unis. Au début du mois d’août, un homme s’est fait amputer des quatre membres après avoir été léché par son chien.

En avril dernier, des médecins avaient rapporté dans la revue Science Direct "l’observation d’un patient de 54 ans, sans antécédent, vivant à proximité d’un chien, ayant présenté un choc septique avec purpura fulminans fatal en rapport avec une infection à C. canimorsus, sans notion évidente de morsure ni de 'léchage' de plaie". Ce cas rappelle "l’extrême gravité potentielle des rares septicémies à C. canimorsus et illustre le fait que ceci est possible sans contexte d’immunodépression et sans notion d’inoculation", avaient-ils écrit.

En février dernier, The Lancet relatait également le cas d'un Français de 47 ans qui, mordu par son chien, avait été victime de symptômes similaires. Alors que le traitement antibiotiques prescrit par son médecin ne faisait pas diminuer sa fièvre et qu'il était victime de plusieurs malaises, le patient a été hospitalisé au Centre hospitalier intercommunal de Fréjus – Saint-Raphaël. Les médecins diagnostiquent alors la même infection des tissus des doigts que Greg Manteufel. Le patient est décédé 48h après son hospitalisation. 

Des personnes plus à risque 

Certaines personnes ont plus de risques de tomber malade lorsqu’elles sont en contact avec la bactérie, comme celles qui ont un système immunitaire plus fragile, des troubles alcooliques, un cancer, le sida, ou celles à qui il manque une rate. Les personnes concernées par l’une de ces situations doivent impérativement parler à leur médecin avant d’adopter un animal afin de mesurer le risque. Dans tous les cas, si vous êtes mordu ou blessé par un chien ou un chat, il faut nettoyer et désinfecter la plaie et rester très vigilant dans les heures et les jours qui suivent. En cas de doute, il faut consulter un médecin ou se rendre aux urgences. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité