Publicité

QUESTION D'ACTU

La rougeole devrait avoir disparu

77 cas de rougeole à Bordeaux... Une épidémie inadmissible !

 Les 77 cas de rougeole Bordelais montre le retour en force de cette maladie qui devrait avoir disparu du territoire Français comme c’est le cas plus au nord. Malheureusement le « civisme » sanitaire souffre des polémiques incessantes sur la vaccination. Il faut le savoir et méditer cet épisode de contagion inhabituel pour réagir.

77 cas de rougeole à Bordeaux... Une épidémie  inadmissible ! lunamarina

  • Publié 13.01.2018 à 11h52
  • |
  • |
  • |
  • |


L’exemple de Bordeaux prouve hélas que nous ne sommes pas débarrassés de la rougeole. Pourtant, en Europe, un plan d’élimination de la rougeole a été mis en place entre 2005 et 2010. On parle d'élimination quand aucune épidémie – même minime -  n’a lieu pendant un an ou plus. C’était un plan plutôt ambitieux mais réaliste parce que nous disposons d’une vaccination efficace. Plus de dix ans plus tard, les résultats sont spectaculaires dans les pays au nord de la France, comme par exemple aux Pays-Bas où la maladie a disparu. Ce sont des pays qui traditionnellement font preuve de beaucoup plus de « civisme » sanitaire que nous. Un autre exemple que la vaccination, celui de l’apprentissage des gestes d’urgence que seulement moins de 20% des français connaissent alors que l’on atteint plus de 80% en Suède ou en Norvège.

 

En France, cela maladie avait dans un premier temps pratiquement disparu et  les cas se comptaient sur les doigts de la main.  Mais un pic en 2005 a changé la donne. Depuis le 1er janvier 2008, plus de 23 000 cas de rougeole ont été déclarés en France, dont près de 15000 cas notifiés en 2011. Le combat n’est pas gagné loin de là

La rougeole n’est plus une maladie du petit enfant. Un tiers des cas déclarés est âgé de plus de 15 ans, et sont potentiellement plus dangereux

L’agence Régionale de Santé de Bordeaux déclare que 77 cas y ont été recensés depuis novembre 2017, et qu’il y a eu  12 hospitalisations…

Pourtant la rougeole, le plus souvent heureusement n’est pas grave, mais depuis 2008, plus de 1000 cas ont présenté des complications et 10 sont décédés. C’est pourquoi, elle est redevenue une maladie à déclaration obligatoire.. Depuis presque 15 ans, la surveillance a permis de faire chuter le nombre de cas et de réduire les pics d’épidémie printaniers. Reste à s'assurer que l'attention ne se relâche pas.

Le vaccin est efficace mais cette histoire démontre que se vacciner, c’est certes se protéger mais aussi protéger les autres. On a les moyens de faire disparaître ces maladies. Dans son communiqué, l'ARS met en avant "une couverture vaccinale insuffisante", notamment en Nouvelle-Aquitaine et plus particulièrement en Gironde. 

Le « civisme » sanitaire premier rempart contre les épidémies.


Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité