Publicité

QUESTION D'ACTU

Bilan de Santé publique France

Rougeole : 405 cas en France depuis le début de l’année

Plus de 400 cas de rougeole se sont déclarés en France depuis le 1er janvier. Une épidémie pourrait bien ressurgir, selon Santé publique France.

Rougeole : 405 cas en France depuis le début de l’année natulrich/epictura

  • Publié 29.09.2017 à 16h51
  • |
  • |
  • |
  • |


La rougeole a de beaux jours devant elle. Après un an d’accalmie, le virus reprend du galon en France. Entre janvier et juillet derniers, plus de 400 personnes ont été contaminées. En cause, notamment, une épidémie survenue au cours du mois de mai. Cette recrudescence alarme Santé publique France, à l’origine de ce bilan. L’an passé, seuls 79 cas avaient été recensés.

Il faut dire que la rougeole est active et virulente. Au total, 168 patients ont été hospitalisés à cause de l’infection – le plus souvent pour des pneumopathies sévères. Preuve que le virus ne fait pas de distinction entre ses victimes, une jeune fille de 16 ans est morte de complications sévères en juillet. Non vaccinée, elle ne présentait aucun antécédent médical.


Source : Santé publique France

La plupart du temps, ce sont de jeunes enfants qui font les frais de l'infection. Nourrissons de moins de 1 an et enfants de 1 à 4 ans figurent parmi les principaux cas déclarés. Suivent, de plus loin, les adolescents de 15 à 19 ans.

Toujours endémique

Les zones de rassemblement semblent plus exposées à la transmission de la rougeole. Crèches, écoles et universités figurent parmi les lieux privilégiés de contamination, tout comme les communautés de populations précaires. Vu la circulation élevée du virus, Santé publique France estime nécessaire de se préparer à une flambée.

« L’épidémiologie actuelle de la rougeole montre que la France est toujours endémique vis-à-vis de l’infection et n’est pas à l’abri d’une nouvelle épidémie d’ampleur importante », analyse l’agence nationale de santé publique. De fait, les diagnostics se répartissent de manière plutôt homogène sur le territoire.


Source : Santé publique France

Le scénario d’une épidémie est d’autant plus crédible que la couverture vaccinale est trop faible. Seuls 79 % des bébés de 2 ans sont vaccinés. Il faudrait atteindre 95 % afin d’empêcher toute circulation du virus.

10 décès en 10 ans

Au vu de ces indicateurs, Santé publique France recommande aux professionnels de santé de se montrer vigilants. Face à une rougeole, le calendrier vaccinal des proches doit être systématiquement vérifié. Si le schéma est incomplet, une vaccination en rattrapage ou une prophylaxie post-exposition permettront d’enrayer la propagation du virus.

L’objectif : éviter qu’une épidémie comme celle de 2011 ne se reproduise. En l’espace d’un an, plus de 15 000 personnes avaient été contaminées. Année sombre, puisque 10 décès ont été recensés.


La France est loin d'être isolée face à cette résurgence de la rougeole. Nos voisins italiens, belges et allemands ont été confrontés à une hausse brutale des cas. A tel point que l'Italie a choisi de rétablir l'obligation vaccinale. Plus à l'est, la Roumanie doit elle aussi combattre une épidémie très active.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité