Publicité

QUESTION D'ACTU

Maladies inflammatoires

Intoxications alimentaires à salmonelles à répétition : colite inflammatoire chronique et irréversible

Certaines infections digestives bénignes à salmonelles, qui ne nécessitent pourtant pas de traitement, peuvent en réalité avoir des effets dévastateurs à long terme sur nos intestins. C’est la conclusion d’une étude menée sur plus de 8 ans. 

Intoxications alimentaires à salmonelles à répétition : colite inflammatoire chronique et irréversible duiwoy

  • Publié 05.01.2018 à 21h49
  • |
  • Mise à jour le 06.01.2018 à 00h34
  • |
  • |
  • |


De la petite intoxication alimentaire à l’inflammation chronique intestinale mortelle, il n’y a pas qu’un pas, mais il y a un vrai lien. Selon une étude publiée par le Sanford Burnham Prebys Médical Disvorery Institute dans la revue Science, les infections à répétition peuvent en effet provoquer une colite (maladie inflammatoire de l’intestin ou du colon) qui peut se révéler mortelle.
Pourtant, les intoxications alimentaires initiales peuvent ne pas nécessiter de traitement et se soigner toute seules. À priori, rien de grave. 

Une maladie « progressive » et « irréversible »

« Nous avons observé l’apparition d’une maladie inflammatoire progressive et irréversible causée par la répétition des infections antérieures, ce qui était assez surprenant (…) », commente ainsi Won Ho Yang, l’un des auteurs de l’étude. 
Progressive, et pour cause. L’étude a duré près de huit ans. Les chercheurs ont mis au point un modèle d’intoxication alimentaire de type humain sur des souris saines.
Chaque souris a reçu une dose de bactéries de type Salmonella, responsable de la salmonellose, l’une des principales maladies infectieuse d’origine alimentaire. La dose de salmonella était très faible. Aucun symptôme, aucun danger de mort. Pourtant, une inflammation est apparue et a augmenté chez toutes les souris au fil de la répétition des intoxications. Toutes, sans exception. 
Les chercheurs ont pu aussi constater que même en arrêtant de provoquer ces infections, l’inflammation ne disparaissait pas. Le mal était fait. La maladie inflammatoire du colon et de l’intestin était lancée.

Plus d’infections qu’on ne le pense

Là où les chercheurs sont inquiets, c’est qu’ils estiment le nombre de ce type d’infections légères à salmonelles beaucoup plus important qu’il n’y paraît. 
Très souvent sans grande conséquence, et réglée en un ou deux jours, une intoxication alimentaire à salmonelle ne se solde pas forcément par une visite chez le médecin. 
De très nombreux cas ne sont donc jamais diagnostiqués. Et certaines personnes multiplient les infections, sans se rendre compte des conséquences sur leur colon, ou leur intestin. 

Cette découverte, inquiétante mais majeure, pourrait permettre de faire la lumière sur d’autres inflammations, comme les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), la maladie de Crohn ou la rectocolite hémorragique. Leurs origines sont encore inconnues. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité