• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Le travail maintient les femmes en forme


  • Publié le 24.01.2012 à 06h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Les mères qui travaillent seraient en meilleure santé que les mères au foyer ?

En effet, qu’elles travaillent à temps plein ou à temps partiel, les mamans actives sont plus nombreuses à se déclarer en meilleure santé psychologique et physique. C’est une enquête américaine menée qui le démontre. Les chercheurs ont épluché les interviews faites par l’Institut national pour la santé et le développement de l’enfant qui a suivi 1364 femmes de la naissance de leur enfant jusqu’à leur 10 ans.

Et cette étude  note des différences entre temps plein ou temps partiel ?

C’est vrai, on comprend bien que les mamans à temps plein ont plus de difficultés à articuler vie de famille et exigences de travail. L’enquête montre que malgré cela, les femmes travaillant plus de 32 heures par semaine ne se disent pas en moins bonne forme ni plus déprimées: il semble donc qu'elles sachent gérer le surplus de stress lié à leur situation.

Mais, les employées à temps partiel ont un autre avantage sur les femmes au foyer ou actives à temps plein: elles sont tout autant investies dans la vie de l'école que les mamans à la maison, et elles se montrent plus à l'écoute de leurs enfants et leur proposent plus d'activités d'éveil que les autres (à travers des sorties au musée ou à la bibliothèque ou en les inscrivant à des activités extra-scolaires notamment).

Ces résultats devraient déculpabiliser les mamans qui travaillent…

Oui, ces résultats confirment l'impact positif de l'activité professionnelle sur le bien-être des mères, déjà révélé par une étude de l'Université de Washington cette année. Les mères qui travaillent ont un risque de dépression inférieur à celui des femmes au foyer. Mais attention, selon cette étude sur plus 1600 américaines, adopter une attitude de “Supermaman” et se croire plus forte qu'on ne l'est  peut  augmenter le risque de dépression qui peut aller parfois  jusqu’au burn out. Donc, il ne faut pas chercher à être exemplaire sur tous les plans. Il ne faut pas être naive non plus,  car le sentiment d'échec et la dépression guettent les femmes qui s'attendent à ce que vie professionnelle et vie familiale puissent être combinées sans difficulté.

 

 

Référence

Journal of Family Psychology

http://psycnet.apa.org/journals/fam/25/6/895/

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité