Publicité

MIEUX VIVRE

Mieux vivre

Comment sortir du perfectionnisme ?

Prendre conscience que la perfection n'existe pas c'est se libérer du handicap que provoque le perfectionnisme.

Comment sortir du perfectionnisme ? Orla/istock

  • Publié 10.12.2018 à 08h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Faire les choses parfaitement, ou bien vouloir atteindre la perfection dans tout ce que l'on entreprend, est une absurdité qui n'a pas de sens.
La définition de ce qui est "parfait" peut être très différente d'une personne à l'autre tout comme les conditions parfaites pour se lancer dans un projet.

Pourquoi est-on perfectionniste ?

Que ce soit à cause de son éducation ou de sa personnalité, le perfectionnisme est un trait de caractère qui peut à la fois :
• Pousser à faire et refaire avec le sentiment de ne pas y arriver et d'être toujours insatisfait ;
• Donner la sensation que seuls les autres peuvent atteindre le niveau d'exigence ;
• Amener à ne ne laisser passer aucune erreur.

Le perfectionniste est en général aussi exigeant avec lui-même qu’avec les autres. À vouloir tout contrôler pour que tout soit parfait, il finit par perdre confiance et s'épuise.

Comment appréhender autrement son perfectionnisme ?

Même si le perfectionnisme peut être un poison dans la vie quotidienne, il peut aussi être une source de motivation pour s'améliorer. C’est pourquoi un travail sur soi est nécessaire pour ne garder que les aspects positifs de ce trait de caractère :
• Prendre conscience des conséquences négatives de son perfectionnisme au quotidien et dans les relations avec les autres ;
• Accepter que les choses puissent être imparfaites et utiliser les déceptions comme un enseignement et non pas comme un échec
• Être tolérant avec soi-même et avec les autres ;
• Se fixer des objectifs atteignables ;
• Être soi-même avec ses imperfections.

On ne se débarrasse jamais complètement du perfectionnisme. Pourtant, prendre conscience que quoique l'on fasse il y aura toujours d'autres personnes pour faire mieux que soit et que l'on n'a pas besoin d'être parfait pour satisfaire son entourage permet, à terme, de retrouver une meilleure confiance en soi et une meilleure appréhension de ses projets.

En savoir plus : Tal BEN-SHAHAR, "L'apprentissage de l'imperfection", Edition Poche.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

Publicité

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

MÉDICAMENTS

Publicité