• CONTACT
Publicité


LES MALADIES

Gastro-entérite : une diarrhée aiguë surtout virale et épidémique

Gastro-entérite : une diarrhée aiguë surtout virale et épidémique

Gastro-entérite : une diarrhée aiguë surtout virale et épidémique
© 123RF-agencyby
Publié le 04.12.2019
Mise à jour 27.12.2019

Gastroentérite : TRAITEMENT

Que faut-il boire et manger en cas de gastroentérite ?

Dans la plupart des cas, la diarrhée aiguë peut être prise en charge au domicile, en particulier si l’affection est récente et n’empêche pas de boire. La diarrhée aiguë est donc le plus souvent soignée en suivant quelques conseils alimentaires.
Il faut boire plus que d'habitude, notamment des boissons contenant du sucre et du sel (eau sucrée, bouillons de légumes) pour compenser les pertes en eau et en sel liées à la diarrhée.
Il est nécessaire de prendre des repas plus petits mais plus fréquents, composés d'aliments salés, riches en sucres et sans résidus (riz, pâtes, carottes cuites). 
À l'exception des bananes, il vaut mieux éviter les fruits et les légumes crus, les boissons glacées.
Les sodas ne sont pas vraiment contre-indiqués mais sont souvent mal tolérés. Il est moins difficile de les tolérer en les dégazéifiant un peu.
Dans la plupart des cas, ces règles alimentaires sont suffisantes et les symptômes disparaissent en quelques jours.
Cependant, pour soulager les symptômes et limiter la diarrhée, il est possible de prendre en plus des médicaments disponibles sans ordonnance comme des pansements intestinaux (argiles…) ou des ralentisseurs du transit.
Les diarrhées aiguës sont, la plupart du temps, d'origine virale et ne nécessitent pas d'antibiotiques. Le traitement antibiotique ne se justifie que si la cause bactérienne de la diarrhée a été établie par un examen de selles en laboratoire ou en cas de complication.
Dans de rares cas, la diarrhée peut entraîner une déshydratation et nécessiter une hospitalisation pour réhydrater le malade au moyen d’une perfusion.

 

Peut-on prendre les anti-diarrhéiques ?

La prise en charge de la gastroentérite consiste d'abord à prévenir la déshydratation et à éviter la contamination de l'entourage. En cas de diarrhée aiguë, deux types de médicaments existent :
Les plus simples à utiliser sont les « pansements » intestinaux (ou protecteurs intestinaux) qui vont tapisser la muqueuse intestinale ou absorber les gaz. Ils peuvent cependant diminuer l'effet d'autres médicaments qui seront pris par ailleurs (bien lire la notice).
Les autres médicaments qu’il est possible d’utiliser avec prudence sont des ralentisseurs du transit. Ceux-ci réduisent les contractions de l'intestin ou limitent l’excrétion d’eau par la muqueuse intestinale et diminuent donc la fréquence des selles. Dans la mesure où la diarrhée aiguë est une forme de défense de l’organisme pour éliminer les germes, ils doivent être utilisés avec prudence.
En particulier, en cas de diarrhée avec du sang dans les selles, les ralentisseurs sont contre-indiqués et il faut consulter un médecin.

Quand faut-il consulter un médecin ?

Il faut consulter le médecin traitant si la diarrhée et les vomissements persistent au-delà de deux jours, si la diarrhée récidive, si les selles contiennent du sang ou des glaires, si la diarrhée survient après un voyage dans un pays tropical et si la diarrhée est apparue après la prise d’un nouveau médicament.
Le délai de consultation sera rapide (24 à 48 heures) chez les sujets fragiles : le nourrisson, la personne de 75 ans et plus et en cas de maladie chronique ou d’immunodépression. Il faut consulter dans la journée s’il existe des douleurs, une fatigue, un amaigrissement brutal, une forte fièvre et si le malade ne parvient pas à boire.
Il faut appeler le 15 ou le 112 en cas de signes de déshydratation (soif intense, bouche sèche et petit volume urinaire avec urines foncées), en cas de somnolence ou de confusion.

Quelles sont les questions que va poser le médecin ?

Le médecin interrogera le malade sur la fréquence, la consistance et le volume des selles. Il demandera s’il y a une soif importante et procèdera à un examen général pour vérifier l'absence de déshydratation.
Il est important également de rapporter toutes les maladies chroniques éventuelles dont souffrirait le malade, ainsi que les médicaments qui ont été pris et les voyages récents qui ont pu être effectués.

<< DIAGNOSTIC
PREVENTION >>
Sur le même sujet :

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité