Publicité

MIEUX VIVRE

Journée Mondiale

Alzheimer : trois malades sur cinq sont des femmes

À l'occasion de la Journée Mondiale Alzheimer, de nombreux pays se mobilisent pour sensibiliser sur cette maladie. La France est particulièrement concernée, avec plus de 855 000 personnes atteintes. 

Alzheimer : trois malades sur cinq sont des femmes SIPANY/SIPA

  • Publié 21.09.2014 à 12h34
  • |
  • |
  • |
  • |


36 pays, sur tous les continents, participent aujourd’hui à la Journée Mondiale Alzheimer. À l’heure où l’espérance de vie s’allonge et où le vieillissement des populations s’accélère dans les pays développés, cette journée d’action vise à sensibiliser sur une maladie neuro-dégénérative qui devrait toucher de plus en plus de monde dans les années à venir. L’occasion de rappeler cinq chiffres clés sur les réalités de cette pathologie complexe, qui est actuellement la forme la plus commune de la démence.

855 000 malades
C’est le nombre de personnes atteintes d’Alzheimer en France. En comptant les proches des malades, il est estimé à 3 millions le nombre de personnes directement impacté par la maladie. Un lourd bilan qui demande une réponse rapide, pour accentuer les efforts de la recherche.

Des écarts hommes-femmes
Selon l’Institut de la santé et de la recherche médicale (INSERM), l’Alzheimer se caractérise à court terme par troubles de mémoire et d’orientation dans le temps et l’espace, et par une perte progressive des facultés cognitives. La pathologie touche particulièrement les femmes, 3/5 des malades étant de sexe féminin. Une différence qui pourrait, selon les chercheurs, s’expliquer tout simplement par des écarts dans l’espérance de vie des hommes et des femmes, d’autant que la fréquence de la maladie augmente avec l’âge. Ainsi, la maladie concerne environ 2% des plus de 65 ans, mais 15% des personnes âgées de 80 ans et plus.

600 nouveaux cas

La maladie a connu depuis quelques années une évolution fulgurante, avec de nombreux diagnostics réalisés et de plus en plus de personnes affectées. 600 nouveaux cas seraient découverts tous les jours en France. D’autre part, du fait de l’allongement de l’espérance de vie, de nombreux médecins estiment que le nombre de personnes atteintes pourrait atteindre 1,3 millions à l’horizon 2020, en l’état actuel des traitements.

20 000 malades précoces

La maladie se déclenche rarement avant 65 ans, moins de 2 % des cas survenant avant cette âge. Cependant, l’INSERM estime à 20 000 le nombre de ces malades “jeunes”. Et, comme le montre une étude de la Fondation Médéric Alzheimer, réalisée pour la Journée Mondiale Alzheimer, elle bouleverse profondément la vie du malade et de ses proches.
La carrière est la première affectée, les symptômes étant, dans neuf cas sur dix, suivis d’un arrêt rapide de toute activité professionnelle. Pour ces malades précoces, les premiers troubles apparaissent en effet en moyenne à 52 ans, la sortie du marché du travail survenant vers 55 ans.

99% d'échec

C’est le taux d’échec des essais cliniques pour trouver de nouveaux traitements. Au cours de la décennie 2002-2012, seul un nouveau médicament préventif a été approuvé. En comparaison, 1438 essais cliniques sur le cancer ont été enregistrés sur la même période, avec un taux d’échec de 89 %. Des résultats bien meilleurs, qui poussent les entreprises pharmaceutiques et biotechnologiques à investir plus massivement dans la recherche sur le cancer que dans cette maladie. Heureusement, de plus en plus d’outils et traitements existent pour mieux accompagner les malades, et pour diagnostiquer plus tôt. La médecine nucléaire est une piste que les experts encouragent notamment à explorer.





Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

Publicité

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

MÉDICAMENTS

Publicité