Publicité

MIEUX VIVRE

Loi sur les droits de l'enfant

Emirats Arabes Unis : l'allaitement n'est pas une option

Les Émirats Arabes Unis viennent de décider de rendre obligatoire l'allaitement de l’enfant jusqu'au deux ans. Les contours d ela loi restent encore flous.

Emirats Arabes Unis : l'allaitement n'est pas une option

  • Publié 06.02.2014 à 19h01
  • |
  • |
  • |
  • |


Quand la loi d'un pays s’immisce dans l’intimité des jeunes mamans ! C'est l'histoire qui se déroule actuellement aux Emirats arabes unis, où les autorités, dans le cadre de leur nouvelle loi sur les droits des enfants, imposent désormais aux mères d'allaiter leurs bébés. Une obligation qui repose sur des arguments aussi bien santé que religieux. 

L'allaitement obligatoire jusqu'à deux ans
Proposé par l'un de ses membres, le Conseil national fédéral (FNC) autorité qui représente le peuple émirati, vient en effet de voter une loi obligeant les femmes à allaiter leurs enfants pendant deux ans.
Cette nouvelle loi indique aussi que les maris auront la possibilité de dénoncer leur femme si celle-ci refuse d’allaiter. Ces derniers pourront ainsi poursuivre leur épouse en toute légalité.
Toutefois, la loi ne fixe pas les peines encourues pour les mamans qui ne s’y plieraient pas. Une sanction que Mariam Al-Roumi, ministre des Affaires sociales, ne souhaite pas. « Cette loi pourrait devenir un fardeau », appréhende-t-elle. Mais pour celles qui ne pourront pas allaiter pour des raisons médicales, la loi a ici tout prévu. Ces jeunes mamans se feront remplacer par des « nurses ». Cependant, là encore, la loi ne précise pas qui paiera ces « nurses », l'Etat ou les particuliers eux-mêmes ?

« Une mesure cohérente avec le droit du travail émirati »
Pour expliquer leur choix, l'un des législateurs émirati, Ahmed Al Shamsi (Émirat d'Ajman), a affirmé que « la mesure avait pour objectif de faciliter la création d'un lien fort entre la mère et l'enfant. » Un autre, le Dr Amarre al-Qubaisi, a estimé que « cette mesure était cohérente avec la loi du travail qui prévoit des facilités pour les femmes qui travaillent et souhaitent nourrir leur enfant au sein. »
Enfin, plusieurs membres du FNC ont pour leur part affirmé que ce principe figurait dans le Coran. Pourtant, comme l'explique au National (quotidien émirati) un religieux, le Cheik Sediq Al-Mansouri, la véritable citation dit seulement que « les mères peuvent allaiter leurs enfants deux années complètes si elles souhaitent aller jusqu'au bout de la période d'allaitement» (sourate Al-Baqarah).

L’aliment parfait pour le nouveau-né, selon l'OMS
L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) recommande pour sa part l’allaitement maternel exclusif jusqu'à 6 mois. Pour l'Organisation, l’allaitement a en effet fait ses preuves et les bébés concernés sont généralement en meilleure santé. L'OMS affirme ains que le lait maternel protège par exemple des maladies infectieuses et chroniques comme le diabète.
Mais dans les faits, ces recommandations sont peu suivies. Au Royaume-Uni, un tiers des bébés seulement est nourri au sein. En France, selon l’Institut de Veille sanitaire, la situation est contrastée. A la sortie de la maternité, deux mères sur trois allaitent. Après un mois, elles ne sont plus que 54 % et 32 % après 3 mois. Les régions défavorisées sont aussi celles où l’on nourrit le moins au sein.

 

 

 

 




Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

Publicité

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

MÉDICAMENTS

Publicité