Publicité

MIEUX VIVRE

Traitements

Grossesse et épilepsie : allaiter protège les enfants

Lorsqu'une femme épileptique allaite son enfant, cela réduirait chez lui les risques liés à l'exposition in utero aux médicaments antiépileptiques.

Grossesse et épilepsie : allaiter protège les enfants BANOS/TPH/SIPA

  • Publié 25.09.2013 à 07h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Chez une femme enceinte, les traitements contre l’épilepsie ne sont pas sans conséquences sur le développement de l’enfant. Cette exposition in utero est associée à un risque accru d’affaiblissement des facultés de motricité fine à 6 mois (11,5%) par rapport aux autres enfants (4,8%). Mais bonne nouvelle, l’allaitement à long terme semble éliminer cette augmentation du risque. Cet effet bénéfique de l’allaitement a été observé par des chercheurs du CHU de Bergen en Norvège.

Dans leur étude publiée dans le JAMA neurology ils ont utilisé les données d’une cohorte norvégienne de mères et d’enfants nés entre 1999 et 2009. Dans cette cohorte, les femmes devaient consignerles évolutions motrices et sociales, le développement du langage et le comportement des enfants à 6, 18 et 36 mois. Les femmes ont également fourni des informations sur l'allaitement maternel au cours de la première année.
Les chercheurs se sont intéressés aux femmes traitées pour épilepsie, et ils ont suivi les évolutions des 223 enfants qui ont été exposés aux médicaments antiépileptiques. Chez les enfants allaités par leur mère, il n’y avait pas de surrisque sur le plan des facultés motrices aux âges de 6 à 36 mois « Les femmes souffrant d'épilepsie devraient être encouragées à allaiter leurs enfants », concluent les auteurs de l’étude.

Rappelons que chaque année en France, 5000 bébés naissent de mamans épileptiques. Ces grossesses se déroulent sans complication dans 92 % à 96 % des cas. Cependant, les grossesses de ces femmes sont considérées comme à risque par le corps médical. Des mesures précises sont généralement mises en place pour éviter les complications à la fois pour le bébé et la future mère. Une surveillance qui passe notamment par une adaptation du traitement antiépileptique. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

Publicité

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

MÉDICAMENTS

Publicité