Publicité

MIEUX VIVRE

Retard du développement du cortex cérébral

Cannabis et grossesse : le cerveau du foetus en danger

La consommation de cannabis par les femmes enceintes n'est pas sans risque pour les foetus. Une étude démontre qu'elle entraîne un retard dans le développement cérébral.

Cannabis et grossesse : le cerveau du foetus en danger SINTESI/SIPA

  • Publié 28.01.2014 à 14h34
  • |
  • |
  • |
  • |


De plus en plus de femmes prennent du cannabis au cours de leur grossesse. Fort de ce constat, des chercheurs de l'Institut Karolinka (Suède) ont mené une étude, dont les résultats sont parus ce 27 janvier dans l'EMBO Journal. Ils ont tenté d'évaluer les effets d'une telle consommation sur le foetus, en étudiant des souris et des tissus humains. Leur but était de déterminer comment le THC présent dans le cannabis affecte le cerveau du bébé à naître, notamment son développement. Ils ont découvert que le THC agit sur une protéine qui aide les cellules à croître.

 

Lorsque la future mère consomme du cannabis alors que le cerveau du foetus est en phase de développement, le cortex cérébral du foetus souffre d'un développement défectueux. Cette région du cerveau organise la fonction cognitive et la formation de la mémoire. Chez le bébé, cela se traduit notamment par un déficit de connexions entre les neurones. Sur le court terme, cela peut ne pas avoir d'effets immédiats sur la cognition. Mais ce retard de développement peut s'observer sur le long terme, estime le Pr Tibor Harkany, auteur principal de l'étude : « Même si le THC seul peut causer de légères modifications, son effet peut suffire à sensibiliser le cerveau aux facteurs de stress ou aux maladies, et provoquer à l'avenir des pathologies neuropsychiatriques [maladie d'Alzheimer, maladie de Parkinson, etc.]. Cela concerne aussi l'usage thérapeutique du cannabis, qui devrait être évité pendant la grossesse. »

 

Peu d'études ont été menées jusqu'ici sur les effets du cannabis sur les foetus, mais il a été démontré qu'il traverse la paroi du placenta et se retrouve dans le sang. Il n'existe actuellement aucune donnée en France sur la consommation de drogues, plus particulièrement de cannabis, chez les femmes enceintes. Mais, comme l'a annoncé ce 27 janvier la directrice de la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie (MILDT), les futures mères seront au coeur du nouveau plan de lutte contre les addictions. Les sensibiliser aux dangers d'une consommation de substances addictives sur la santé du foetus fait partie des priorités.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

Publicité

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

MÉDICAMENTS

Publicité