Publicité

MIEUX VIVRE

Nutrition santé

Pommes et tomates sont bonnes pour le souffle des fumeurs, mais pas que !

Les Anglais le disent depuis longtemps « Once apple a day, takes the doctor away… » Les bonnes habitudes alimentaires sont une forme de thérapeutique intelligente. Toutefois faire la preuve de l’activité bénéfique d’un aliment est long et fastidieux.

Pommes et tomates sont bonnes pour le souffle des fumeurs, mais pas que ! beaubelle/epictura

  • Publié 28.12.2017 à 13h20
  • |
  • |
  • |
  • |


Après tous les débordements alimentaires de fin d’année, il n’est pas inutile de rappeler qu’à portée de nos mains et de pratiquement toutes les bourses, on trouve dans notre pays un aliment excellent, la pomme, et les résultats publiés par la revue des pneumologues Européens vont valider leur démarche.
Les chercheurs Américains qui ont suivi 650 adultes depuis 2002 avec les tests d’évaluation de leur capacité respiratoire ont plébiscité la pomme, juste devant la tomate et d’autres fruits. Peut-être parce qu’elle à la réputation de contenir beaucoup d’anti oxydants, ces substances qui nous empêchent de rouiller donc de vieillir…

Effet protecteur sur le cœur

En plus du poumon, le cœur est un organe pour lequel la pomme peut faire beaucoup. Une étude due à des chercheurs angevins montre que trois pommes par jour font diminuer le taux de cholestérol de 5%. Pas suffisamment pour passer de 3 grammes à 2 grammes, mais un petit coup de pouce agréable et non négligeable pour ceux qui ont un taux de cholestérol dans le sang proche de la normale et chez qui on préconise avant tout traitement médicamenteux un régime alimentaire.

Un fruit intéressant pour la nutrition

La pomme c’est également une source importante de vitamines mais notre alimentation en manque peu. En revanche, elle apporte des fibres qui elles manquent, ce qui rendra inestimable sa consommation chez ceux qui se plaignent de « ne pas aller assez souvent ». Les diététiciens sont, en revanche, un peu plus partagés quand il s’agit d’en faire l’aliment parfait du régime amaigrissant. C’est vrai qu’une pomme c’est d’abord de l’eau, 80 % d’eau, ce qui explique d’ailleurs son caractère désaltérant. Mais, là c’est également une source du sucre, du fructose pour être exact. 

Attention aux sucres

Le fructose est un sucre rapide, ce qui signifie qu’il passe rapidement dans le sang. Ce qui permet, pardonnez-moi l’expression, de ne pas « tomber dans les pommes » en cas d’hypoglycémie. Mais qui dit sucre, dit calories. Et, dans une pomme, il y a 80 calories. C’est peu, me direz-vous, mais la répétition – on a vu tout à l’heure qu’il fallait, pour protéger son cœur, croquer 3 pommes par jour – est un des pièges des régimes naturels à base de fruits. La pomme contre le cholestérol, l’ananas contre les graisses et on a vite fait de prendre des kilos dus à une consommation excessive de sucre, tout en croyant suivre un régime alimentaire.

Manger des fruits et légumes, même si ce n’est pas original, cela reste une piste très moderne de prévention. Il y a un illustre médecin qui l’a dit et cela résonne comme un argument publicitaire : « La diététique permet aux bien-portants de conserver la santé et aide ceux qui l’ont perdue à la retrouver… ». Nous en sommes tous persuadés, depuis assez peu de temps en fait, alors que cette pub nous la devons à… Hippocrate quelques 400 ans avant notre ère !

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

Publicité

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

MÉDICAMENTS

Publicité