Publicité

MIEUX VIVRE

Formes récurrentes

Cystites : la cranberry prévient les récidives

Le jus de canneberge serait particulièrement efficace pour éviter les récidives d’infections urinaires chez la femme, selon les conclusions d’une étude américaine.  

Cystites : la cranberry prévient les récidives  Epictura/Bhofocks

  • Publié 17.06.2016 à 18h49
  • |
  • |
  • |
  • |


La nouvelle pourrait bien de ravir les amateurs de remèdes « maison ». Le jus de cranberry – ou jus de canneberge – limiterait l’apparition de nouvelles infections urinaires après une première cystite chez la femme. La petite baie rouge serait même plus efficace pour combattre l’infection que les antibiotiques, selon les conclusions des chercheurs de l’université de Boston (États-Unis), publiées dans la revue The American Journal of ClinicaL Nutrition et financées en partie par Ocean Spray – leader mondial du jus de cranberry.

Cette petite baie rouge a longtemps suscité de vifs débats sur ses vertus thérapeutiques. Les études quant à ses bienfaits – en jus, pilules ou en sirops – ne cessaient de se contredire. Selon les chercheurs, qui viennent clore le débat, un seul verre de 240 ml – soit un grand verre – réduirait de 40 % le risque de récidive, évitant donc l’enfer des infections récurrentes. 

Pour obtenir leurs résultats, les scientifiques ont réuni 373 femmes aux États-Unis et en France, pendant cinq mois. Les participantes avaient rencontré au moins deux épisodes d’infections urinaires dans l’année qui précédait, elles présentaient donc des risques importants de récidive.
Pendant cette période, les volontaires ont bu quotidiennement soit un grand verre de canneberge (240 ml) pour les unes, soit un placebo pour les autres. Les chercheurs ont ensuite évalué les effets de cette petite baie rouge sur l’apparition de nouvelles infections urinaires. 


Très peu de récidives 

Résultat, les taux de récidive étaient significativement plus bas lorsque les femmes consommaient de la cranberry. Les chercheurs ont relevé seulement 39 diagnostics d’infections urinaires sur 6 mois, contre 67 chez le groupe qui ne buvait que du placebo. 
« Actuellement, la principale approche pour réduire les événements symptomatiques des cystites passe par les antibiotiques, mais ils sont associés à des effets secondaires dommageables pour la santé, et favorisent l’antibiorésistance. Le jus de cranberry pourrait donc éviter l’utilisation outrancière des antibiotiques », souligne dans un communiqué le principal auteur de l’étude, le Dr Kalpana Gupta, spécialiste des maladies infectieuses et professeur de médecine à l'Université de Boston.
 

Des propriétés anti-bactériennes 

Ces résultats ne sont pas si surprenants. Comme le détaillent les chercheurs, les canneberges contiennent une combinaison unique de composés qui regorgent de bienfaits : le proanthocyanidine notamment, qui empêche les bactéries d'adhérer aux parois et de provoquer des infections. Les oligosaccharides de xyloglucane ont, elles, des propriétés anti-bactériennes. Voilà le secret. Tous ces composés se retrouvent dans les jus, extraits, ou encore sirops. 

La cystite est la plus fréquente des infections urinaires. Il s'agit d'une infection de la vessie, le plus souvent sans gravité. Elle touche en majorité les femmes. Elle se manifeste par des douleurs ou des brûlures en urinant, une sensation de pesanteur dans le bas-ventre, ou encore par un besoin d'uriner très souvent, avec l’émission d'une petite quantité d'urine.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

Publicité

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

MÉDICAMENTS

Publicité