• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Lunettes : remboursement plafonné à 470 euros


  • Publié le 01.07.2014 à 18h34
  • |
  • |
  • |
  • |


Après une bataille acharnée avec les opticiens, le gouvernement vient de trancher. Le remboursement par les complémentaires santé sera limité à 470 euros pour une paire de lunettes à verres simples, 750 à 850 euros pour des verres plus complexes. Ce projet de décret, indique une dépêche de l’AFP, sera publié en septembre, et la mise en œuvre de cette mesure se fera à partir d’avril 2015. Les mutuelles disposeront d’un délai conséquent (jusqu’à fin 2017) pour s’y conformer.

Cette mesure s’applique dans le cadre des contrats responsables et solidaires, rappelle le magazine Le Point. D’un côté, le gouvernement consent une fiscalité allégée aux assureurs et mutuelles ; de l’autre, ces organismes s’engagent à respecter des critères pour faire baisser certains tarifs santé. « Les prix pratiqués en matière d'optique sont de plus en plus élevés, et plus les complémentaires remboursent, plus les prix augmentent (certains distributeurs calant leurs prix sur la couverture des frais par les complémentaires) ; et plus les prix augmentent, plus le prix des complémentaires croît également », souligne un communiqué du ministère de la Santé. Or, 2 millions de Français renoncent ou diffèrent leurs soins d’optique pours des raisons financières, signale la Mutualité Française.

Ce « new-deal » des contrats responsables s’appliquera à d’autres secteurs de la santé. Par exemple, les complémentaires ne pourront plus rembourser les dépassements d’honoraires au-delà d’un plafond fixé à 100 % du tarif de la sécurité sociale. En contrepartie, ces organismes devront prendre en charge le ticket modérateur pour toutes les prestations santé couvertes par la sécurité sociale.

Il est fort à parier que ce dispositif devrait effectivement conduire à une régulation des prix. SI les mutuelles ne respectent pas les critères, elles ne bénéficieront plus des avantages fiscaux ; si les professionnels ne modèrent pas leurs tarifs, ils ne figureront pas sur les listes de médecins, dentistes ou opticiens établies par les complémentaires.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité