• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Ostéoporose

Tabagisme : un risque accru de fractures chez les hommes

Les fumeurs masculins sont plus susceptibles d’être atteints d’ostéoporose, de souffrir de fractures osseuses et de mourir précocement.

Tabagisme : un risque accru de fractures chez les hommes AntonioGuillem/iStock


  • Publié le 12.06.2022 à 18h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • L’ostéoporose est deux à trois fois plus fréquente chez la femme que chez l’homme, en raison de la ménopause.
  • Les fractures ostéoporotiques sont une cause majeure de morbidité et de handicap chez les personnes âgées, conduisant souvent à un décès prématuré.

Ce n’est un secret pour personne : la consommation de cigarettes est responsable de la survenue de multiples affections, telles que les maladies respiratoires et les cancers des poumons et de la gorge. Mais existe-t-il un lien entre le tabagisme et le risque de fracture chez les hommes ? C’est la question que se sont posés des chercheurs de l’université du Nevada aux États-Unis. Pour y répondre, ils ont mené une étude, dont les résultats ont été publiés dans la revue Scientific Reports le 3 juin.

Dans le cadre de ces travaux, les scientifiques ont fait des recherches dans plusieurs bases de données, notamment Google Scholar ou WorldCat. Ils ont analysé près de 30.000 cas de fractures osseuses rapportés au cours des trois dernières décennies dans 27 cohortes.

"Le tabagisme est un facteur de risque majeur d'ostéoporose"

Dans l'ensemble, le tabagisme augmente de 37 % le risque de se casser un os. Cette récente recherche confirme les précédentes cohortes, selon lesquelles le fait de fumer augmente le risque de fractures de la colonne vertébrale et de la hanche chez les hommes de 32 % et 40 %, respectivement. Et, selon des études plus anciennes, entre 21 % et 37 % des fumeurs blessés meurent dans l'année qui suit leur fracture.

"Le tabagisme est un facteur de risque majeur d'ostéoporose et de risque de fracture. Les hommes ont tendance à fumer plus que les femmes, ce qui augmente leur risque d'ostéoporose, traditionnellement considérée comme une maladie de femmes", a déclaré Qing Wu, auteur principal de l'étude, dans un communiqué.

Les produits chimiques présents dans la cigarette augmentent le risque de fractures

D’après l’équipe, l'influence de la cigarette sur le risque de fracture n'est pas bien comprise. Les auteurs ont suggéré que les fractures étaient causées par les produits chimiques contenus dans les cigarettes. Ces substances ont un impact négatif sur les cellules osseuses et réduisent la capacité de l'organisme à absorber la vitamine D et le calcium. "De plus, il est prouvé que la nicotine interfère avec le processus de réparation des tissus, ce qui rend le corps plus sensible aux blessures et inhibe la guérison des fractures", a ajouté le chercheur. Selon les scientifiques, il est important d’arrêter de fumer, car cela réduirait considérablement le risque de fracture chez tous les fumeurs, en particulier chez les hommes.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES