• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Sommeil

Pourquoi faut-il vraiment dormir dans le noir ?

Un éclairage ambiant, même modéré, pendant la nuit, est néfaste pour la fonction cardiovasculaire pendant le sommeil et augmente la résistance à l'insuline dans la journée. 

Pourquoi faut-il vraiment dormir dans le noir ? BrilliantEye/istock


  • Publié le 15.03.2022 à 19h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • L'exposition à la lumière artificielle la nuit peut provenir d'appareils électroluminescents ou de sources extérieures à la maison, en particulier dans les grandes zones urbaines.
  • Face à la lumière nocturne, le cerveau agit comme celui de quelqu’un dont le sommeil est léger et fragmenté.
  • La régulation glycémique et cardiovasculaire sont des facteurs de risque de maladie cardiaque, de diabète et de troubles du métabolisme.

Avant de dormir, n’oubliez pas de bien éteindre toutes les lumières ! Selon une étude parue dans PNAS, une exposition à un éclairage, même faible, pendant la nuit, dégrade la qualité du sommeil, mais peut aussi nuire à la santé en journée. D’après les conclusions de ses auteurs, la fonction cardiovasculaire pendant la nuit est perturbée par la luminosité nocturne, et cette dernière contribue à l’augmentation de la résistance à l’insuline. 

Un métabolisme trop élevé pendant la nuit 

Les scientifiques ont comparé les effets de deux types de luminosité au cours d’une nuit de sommeil :  une de 100 lux, soit une lumière modérée, et une autre de 3 lux, soit une lumière faible. Ils ont découvert qu'une exposition modérée à la lumière faisait passer le corps dans un état d'alerte plus élevé où la fréquence cardiaque augmente ainsi que la force avec laquelle le cœur se contracte et la vitesse à laquelle le sang est conduit vers les vaisseaux sanguins. "Même si vous dormez, votre système nerveux autonome est activé. C'est mauvais, explique Dr Daniela Grimaldi, co-auteure et professeure en neurologie à l’université Northwestern aux États-Unis. Habituellement, votre fréquence cardiaque ainsi que d'autres paramètres cardiovasculaires sont ralentis la nuit et plus élevés pendant la journée."

Un risque de surpoids ou d'obésité 

En parallèle, les scientifiques ont remarqué que dormir dans une pièce lumineuse générait une résistance à l’insuline le lendemain matin. Ce phénomène se produit lorsque les cellules ne répondent pas bien à l'insuline et ne parviennent pas utiliser le glucose du sang comme source d'énergie. Pour compenser, le pancréas fabrique plus d’insuline, et au fil du temps, la glycémie augmente. Les auteurs de cette étude précisent que des travaux précédents ont montré que les personnes en bonne santé exposées à la lumière pendant leur sommeil ont davantage de risques d’être en surpoids ou obèse. "Nous mettons en lumière un mécanisme qui pourrait être fondamental pour expliquer pourquoi cela se produit,  explique le Dr Phyllis Zee, co-auteur. Cela affecte votre capacité à réguler le glucose."

Comment dormir dans un environnement suffisamment sombre ? 

Les chercheurs formulent quelques recommandations pour réduire l’éclairage nocturne. Par exemple, si vous avez besoin de laisser une lumière allumée dans la nuit, pour des raisons de sécurité pour les personnes âgées notamment, mieux vaut faire en sorte qu’elle soit proche du sol et tamisée. Les lumières blanches et bleues doivent être proscrites, car elles stimulent davantage le cerveau. Si vous ne pouvez pas contrôler la lumière extérieure, les masques pour les yeux sont une solution, mais dans l’idéal, il faut déplacer le lit pour qu’elle ne se reflète pas sur le visage. Comment savoir s’il y a trop de lumière dans votre chambre ? La réponse est évidente pour le Dr Phyllis Zee : "Si vous êtes capable de bien voir les choses, c'est probablement trop clair."

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES