• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Une nouvelle vague ? 



Covid-19 : la reprise épidémique se confirme en France

Selon Santé publique France, la circulation du virus augmente à nouveau dans le pays. Les admissions à l’hôpital et en soins critiques sont aussi en hausse.


Covid-19 : la reprise épidémique se confirme en France Rattankun Thongbun/ISTOCK


  • Publié le 29.10.2021 à 19h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Apparue fin 2019, la maladie Covid-19 est responsable d'une épidémie mondiale toujours active.
  • Covid-19 est le nom donné par l'OMS le 11 février 2020 à une nouvelle maladie infectieuse respiratoire.

L’épidémie de Covid-19 prend un nouveau tournant en France. Après plusieurs semaines d’accalmie, la circulation du virus est en hausse dans le pays. Santé Publique France l’a annoncé dans son point épidémiologique hebdomadaire, publié vendredi 29 octobre. "En semaine 42 (du 18 au 24 octobre 2021), la reprise de la circulation virale s’est confirmée en métropole, avec une nouvelle hausse du taux d’incidence", indique l’organisme dans un communiqué. Dans 44 départements métropolitains, le taux d’incidence dépasse les 50 cas pour 100 000 habitants. 

De nombreux indicateurs en hausse

À l’échelle du pays, le taux d’incidence a augmenté de 14% par rapport à la semaine précédente. Les régions ne sont pas égales face à cette hausse. En Pays de la Loire, le taux d’incidence est supérieur de 52% par rapport à la semaine passée, mais cette élévation est de seulement 0,2% en Ile-de-France. En Guadeloupe et en Guyane, le taux est en baisse. Selon les classes d’âge, l’évolution du taux d’incidence varie également : il diminue chez les 20-29 ans, mais s'élève significativement chez les plus de 60 ans. Ainsi, la hausse est de 10 points chez les 60-69 ans entre la semaine 41 et la semaine 42, et de 12 points chez les 70-79 ans. La moyenne est de 5 276 nouveaux cas diagnostiqués chaque jour dans le pays. 

Le 26 octobre, plus de 6 500 personnes étaient hospitalisées à cause de la Covid-19 en France, dont 1 062 en services de soins critiques. Les admissions en soins intensifs ont augmenté de 12% par rapport à la semaine précédente. Selon les données de Santé Publique France, "les taux les plus élevés étaient en Provence-Alpes-Côte d’Azur, Île-de-France et Pays de la Loire".

Quid de la vaccination ? 

Si plus d’un an et demi s’est écoulé depuis le début de la pandémie, ces chiffres démontrent que l’heure n’est pas au relâchement face aux mesures de protection. "Dans un contexte d’augmentation de la circulation du SARS-CoV-2 et des virus hivernaux, notamment chez les plus âgés, il est primordial d’encourager la vaccination des personnes non-vaccinées contre la Covid-19 ainsi que l’administration du rappel aux 65 ans et plus éligibles", recommande Santé Publique France.

Au 26 octobre, 74,3% de la population française est totalement vaccinée contre la Covid-19, mais seulement 16,9% des plus de 65 ans ont reçu leur troisième dose. Pour rappel, cette troisième dose concerne aujourd’hui toutes les personnes de plus de 65 ans, celles à très haut risque de forme grave, les personnes atteintes de comorbidité, les personnes immunodéprimées, celles ayant reçu une dose du vaccin Janssen, les pompiers et les aides à domicile intervenant auprès de personnes fragiles. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES