• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Coronavirus

Covid-19 : le syndrome de l’anus sans repos est-il un nouveau symptôme ?

Au Japon, un homme de 77 ans aurait présenté le syndrome de l’anus sans repos peu de temps après avoir guéri de la Covid-19.

Covid-19 : le syndrome de l’anus sans repos est-il un nouveau symptôme ? peakSTOCK/iStock

  • Publié le 05.10.2021 à 10h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Cette maladie porte le nom de “sans repos” car seules la marche ou la course permet de soulager ses douleurs tandis que le repos les aggrave.
  • L’homme a subi une coloscopie qui a révélé des hémorroïdes internes mais sans autre lésion.
  • Le patient souffrirait d'un dysfonctionnement du système nerveux central qui aurait provoqué ce syndrome.

Bientôt deux ans après l’apparition officielle du SARS-CoV-2, la maladie qui découle de l’infection, la Covid-19, n’en finit plus de surprendre. Le 23 septembre dernier, la revue BMC Infectious Diseases a rapporté le cas d’un Japonais de 77 ans qui a présenté un syndrome de l’anus sans repos suite à la Covid-19. L’absence d'inconfort anal avant l’infection ont poussé les chercheurs à suggérer que cela a été causé par le virus.

Un nouveau symptôme

La propagation du virus jusqu’au système nerveux a été démontré à plusieurs reprises, entraînant différents symptômes tels que des pertes de goût et d’odorat, du délire, des encéphalites, des événements cérébrovasculaires aigus ou encore le syndrome de Guillain-Barré. “Cependant, la compréhension des séquelles neuropsychiatriques associées au Covid-19 reste à ses débuts, et les mécanismes potentiels sous-jacents à ces divers symptômes ne sont pas encore entièrement compris”, notent les chercheurs. Ainsi, des cas d'insomnie, d'humeur dépressive, de syndrome de stress post-traumatique et de troubles cognitifs ont été rapportés chez des patients après leur sortie de l'hôpital.

Dans cet article scientifique, les auteurs rapportent un nouveau symptôme qui résulterait d’une infection au virus : le syndrome de l’anus sans repos. Le cas du Japonais a été constaté plusieurs semaines après sa sortie de l’hôpital à cause de la Covid-19. Il a rapporté une gêne anale profonde et agitée, à environ 10 cm de la région périnéale. Cette maladie porte le nom de “sans repos” car seules la marche ou la course permet de soulager ses douleurs tandis que le repos les aggrave. L’homme a subi une coloscopie qui a révélé des hémorroïdes internes mais sans autre lésion. Rien d’autre n’a été détecté. L’administration d’un anxiolytique a permis d’atténuer ces douleurs de manière constante mais celles-ci subsistent encore 10 mois après le début du traitement.

Un dysfonctionnement du système nerveux

Cette maladie résulte d'un dysfonctionnement du système nerveux central entraînant à la fois des symptômes sensoriels et moteurs. Il s’agit d’une variante du syndrome des jambes sans repos. Le patient remplit les quatre caractéristiques essentielles de celui-ci, avec la nuance que le symptôme a été localisé dans l’anus et non dans la jambe : l’envie de bouger, une aggravation des symptômes avec le repos, son amélioration avec l’exercice et une détérioration de son état le soir. 

Pour les chercheurs, ce cas “peut refléter les impacts associatifs de Covid-19 sur l'état neuropsychiatrique” des patients. Pour mieux les comprendre, il convient de surveiller à long terme l’évolution de ces cas.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES