• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Règles

Covid-19 : le vaccin a-t-il un impact sur le cycle menstruel ?

Plusieurs dizaines de cas de perturbations du cycle menstruel, après la première dose de vaccin, ont été signalés à l’Agence nationale de sécurité du médicament. 

Covid-19 : le vaccin a-t-il un impact sur le cycle menstruel ? Boris Jovanovic /istock

  • Publié le 09.08.2021 à 12h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Environ 300 cas de troubles menstruels, survenus après la vaccination, ont été signalés à l'ANSM.
  • Au Royaume-Uni, des chercheurs de l'Imperial College de Londres mènent actuellement une étude sur ce sujet.
  • Pour l'ANSM et l'EMA, il n'y a pas de lien de cause à effet entre le vaccin et les perturbations du cycle menstruel.

"Mes règles ont eu plus de trois semaines de retard depuis la deuxième injection", confie une internaute sur Twitter, quand une autre souffre de douleurs importantes alors qu’elle vient de recevoir une dose de vaccin. Ces derniers temps, les signalements de troubles menstruels après la vaccination ont été de plus en plus nombreux. L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) recense 261 cas, dont 30 graves, avec le vaccin Cominarty de Pfizer et 49 cas dont 6 graves pour le sérum Spikevax de Moderna. Elle a publié un rapport sur ces effets secondaires, vendredi 6 août. 

Des symptômes généralement provisoires 

Selon les données déclarées par les professionnels de santé, les personnes vaccinées et leur entourage, les effets secondaires ressentis sont variés : retard de règles, saignements intermenstruels inhabituels ou encore saignements plus abondantes. Pour le vaccin Pfizer, l’âge médian des personnes concernées est de 36,5 ans contre 38 ans pour le vaccin Moderna. Quel que soit le produit reçu, les symptômes sont plus nombreux après la première dose, en comparaison à la seconde. "L’évolution est spontanément favorable pour la majorité des cas", estime l’ANSM. Cela concerne 62,8% des cas pour Pfizer et 78% pour Moderna. "Pour les autres cas, l’évolution reste inconnue ou non résolue au moment de la déclaration", ajoute-t-elle. En cas de symptômes persistants, il est recommandé de consulter un médecin. 

Le vaccin en cause ?  

"Nous ne pouvons pas à ce jour établir de lien entre la vaccination et les troubles menstruels, les causes de ces troubles pouvant être multiples", conclut l’ANSM pour les deux vaccins. L’Agence européenne du médicament (EMA), sollicitée par l’ANSM quelques jours plus tôt, fournit une conclusion similaire. Dans un communiqué, l’organisme européen affirme qu’aucun lien de cause à effet n’a été établi entre la vaccination contre la Covid-19 et les troubles menstruels. "Les troubles menstruels sont très fréquents et ne sont pas toujours associés à une cause médicale, indique le document. Les causes peuvent aller du stress à la fatigue jusqu’à des troubles médicaux comme le fibrome ou l’endométriose." L’EMA a toutefois demandé davantage d’informations aux fabricants des différents vaccins.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité