• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Transit

Comment éviter d'attraper la «tourista» pendant les vacances

La tourista peut toucher n’importe quel voyageur et provoquer de fortes diarrhées pendant plusieurs jours. Quelques conseils permettent de limiter les risques de l'attraper.

Comment éviter d'attraper la \ vchal/iStock

  • Publié le 26.07.2021 à 12h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • La tourista concerne beaucoup de voyageurs chaque année. Pourtant, certains conseils permettent de limiter le risque de l’attraper comme bien cuire les aliments ou boire de l’eau en bouteille.  
  • Si vous l'attrapez, le plus important est de continuer à manger et, surtout, à s’hydrater normalement. 
Cet été, les touristes du monde entier prennent les plus grandes précautions pour ne pas être contaminés par la Covid-19. Mais d’autres infections, moins graves, ne doivent pas être oubliées. La tourista, ou diarrhée infectieuse du voyageur, en fait partie. Elle se manifeste par des diarrhées à répétition - au moins trois par jour -, de la fièvre, des vomissements et des douleurs abdominales. Si ses symptômes sont gênants, la tourista reste généralement bénigne.

Bien cuire les aliments et boire de l’eau en bouteille

"Tous les voyageurs sont susceptibles d’attraper la tourista, assure Christophe Rapp, infectiologue à l’hôpital Bégin (Saint-Mandé), directeur du centre de santé international CMETE (Paris) et président de la société de médecine des voyages (SMV). Moins les conditions d’hygiène du pays visité sont bonnes, plus le risque de contracter la diarrhée du voyageur est élevé". La façon la plus courante d’attraper la tourista vient de l’alimentation. En cas de doute sur la qualité des aliments, il faut donc les consommer très cuits pour éviter d’être infecté par la bactérie responsable de la tourista. Autre élément important : boire de l’eau en bouteille plutôt que celle du robinet - ou la désinfecter avec des pastilles ou la faire bouillir - et éviter les glaçons. Enfin, avant chaque repas, toujours se laver les mains à l’eau et au savon ou avec du gel hydroalcoolique. 

Les enfants et les personnes âgées sont les plus à risques

Les personnes les plus à risque d’attraper la diarrhée infectieuse du voyageur sont les enfants, les personnes âgées et celles ayant d’autres pathologies qui affaiblissent leurs défenses immunitaires comme le Sida. "Les formes graves touchent les personnes âgées ou les enfants, qui peuvent, s’ils ne sont pas pris en charge, mourir par déshydratation, précise Christophe Rapp. C’est ce que l’on observe chez les enfants de moins de cinq ans dans les pays à revenus  limités (Afrique, Asie)".

Boire et manger normalement en cas de tourista

Si malgré toutes les précautions, vous attrapez la tourista, quelques conseils permettent de la faire passer plus rapidement. Tout d’abord, il est essentiel de s’hydrater et de continuer à manger normalement. Si vous ne réussissez pas, il faut alors se rendre chez un médecin. Celui-ci pourra vous prescrire des solutés de réhydratation, un médicament pour limiter les excrétions en eau de l’intestin ou encore, dans les cas les plus graves, vous envoyer à l’hôpital pour une réhydratation par voie intraveineuse. Des antibiotiques peuvent également être prescrits, mais là aussi, seulement si la situation devient inquiétante. Néanmoins, rassurez vous, la plupart du temps, la tourista se guérit naturellement et ne dure pas plus d’une semaine. 


Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité