• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Mise en garde

L'Ordre et le collectif No Fake Med alertent sur un "protocole anti-covid" relayé sur les réseaux sociaux

Le protocole prétend prévenir la covid-19 grâce à des substances, comme des huiles essentielles ou l'hydroxychloroquine, dont l'efficacité n'a jamais été prouvée contre la maladie.

L'Ordre et le collectif No Fake Med alertent sur un \ Jakub Rupa / istock.

  • Publié le 12.02.2021 à 17h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • L'Ordre des médecins et le collectif No Fake Med alertent sur un "protocole" relayé depuis début février sur Internet, censé prévenir la Covid-19. 
  • Ce protocole repose sur des médecines parallèles, des vitamines ou l'hydroxychloroquine

Sophrologie, zinc, vitamine C, homéopathie, vitamine D, ivermectine, hydroxychloroquine... L'Ordre des médecins et le collectif No Fake Med alertent sur un "protocole" relayé depuis début février sur Internet, censé prévenir la Covid-19. Cette "proposition thérapeutique pour soigner la covid-19 en phase précoce" émane de la "Coordination Santé Libre", qui affirme représenter 30 000 médecins. Le protocole se présente sous forme de tableaux déclinés selon la gravité de la maladie.


"Le Conseil national de l'Ordre (Cnom) a écrit à la Haute autorité de santé (HAS) et à l'Agence du médicament (ANSM) pour leur demander de vérifier la conformité de ce protocole avec les données acquises de la science", a indiqué jeudi 11 février à l'AFP un porte-parole du Conseil de l’Ordre.

"Une mise en danger de la vie d'autrui"

"La présentation d'un protocole thérapeutique en l'absence de preuves d'efficacité et de rapport bénéfices-risque positif démontré chez les patients constitue une mise en danger de la vie d'autrui", estime le collectif de médecins No Fake Med – qui lutte contre la désinformation dans le domaine de la santé.

Il ajoute que "des associations de médicaments contre-indiquées et donc dangereuses" sont proposées. "Certains traitements peuvent s'avérer toxiques, et leur inefficacité sur l'infection à Sars-CoV-2 peut entraîner un retard de prise en charge et sont susceptibles d'aggraver le pronostic de cette pathologie potentiellement mortelle", avertissent les professionnels de santé.

Pour lutter efficacement contre la Covid-19, le respect des gestes barrières et le port du masque restent donc les recommandations officielles. L’étude des Centres américains de prévention et de lutte contre les maladies (CDC), qui vient de prôner le port de deux masques superposés, n’a pas été reprise en France par la Direction générale de la Santé.

La pandémie de coronavirus a fait plus de 2,35 millions de morts dans le monde depuis fin décembre 2019.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité