• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Récupération

Covid-19 : quelles sont les conséquences à long-terme sur les poumons ?

La plupart des malades dont les poumons sont atteints par la Covid-19 peuvent retrouver leurs pleines capacités pulmonaires. 

Covid-19 : quelles sont les conséquences à long-terme sur les poumons ? Chinnapong/ISTOCK

  • Publié le 27.11.2020 à 13h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les patients Covid-19, y compris les cas graves, ne souffriraient pas de séquelles pulmonaires
  • Même lorsque des symptômes persistent, aucune anomalie n'apparaît dans leurs poumons

Le nouveau coronavirus est encore plein de mystères, ses conséquences aussi. Des chercheurs néerlandais apportent un peu d’optimisme : d’après leurs travaux, publiés dans la revue spécialisée Clinical Infectious Diseases, les tissus pulmonaires des personnes ayant contracté la Covid-19 ne présentent pas de séquelles. L’étude a été réalisée par une équipe du centre médical de l’université Radboud, aux Pays-Bas. 

Une bonne récupération pulmonaire 

Au total, 124 personnes ont été suivies par les chercheurs : toutes ont développé une forme aigüe de la maladie, mais elles n’ont pas été suivies de la même manière. Un tiers du groupe a été admis en soins intensifs, un second tiers a été hospitalisé, et le dernier tiers est resté à la maison et a été suivi par son médecin généraliste. Les chercheurs ont réalisé plusieurs examens, trois mois après l’apparition des symptômes, afin d’évaluer l’état de leurs poumons. D’après leurs conclusions, les dégradations des tissus pulmonaires sont limitées. "C’est encourageant de voir que les poumons, après la Covid-19, affichent un tel niveau de récupération", explique Bram van den Borst, pneumologue et auteur principal de l’étude.

Des symptômes persistants, qui intriguent les chercheurs 

Les chercheurs ont toutefois constaté que plusieurs patients étaient atteints de symptômes persistants : d’après eux, les personnes ayant été suivies par leur généraliste récupèrent généralement moins bien, en comparaison à celles ayant été admises en soins intensifs. Depuis le début de l’épidémie, les cas de ces personnes, souffrant de symptômes persistants de la maladie, plusieurs mois après la guérison, restent inexpliqués par la science. Les malades se plaignent généralement de douleurs à la poitrine, de fatigue, d'une respiration courte et d'une dégradation de la qualité de vie.

Ce qui est choquant, c’est que nous ne trouvons aucune anomalie dans les poumons de ces patients, souligne Bram van den Borst. (…) Il y a un besoin urgent de recherche scientifique pour trouver des explications et des traitements." En France, ces patients sont d'ores et déjà accompagnés. À l’hôpital Foch, à Suresnes, une unité a été dédiée à ces patients. Appelée "Rehab-Covid", elle prend en charges les personnes atteintes de symptômes persistants en leur faisant passer d'abord plusieurs examens, puis en leur proposant un accompagnement adapté, avec notamment de la rééducation par le sport.   


Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité