• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Effet secondaire

Formes graves de la Covid-19 : il se réveille avec une langue énorme après avoir été placé en coma et allongé sur le ventre

Originaire de Floride aux Etats-Unis, Anthony Jones s’est réveillé de son coma artificiel avec une langue tellement gonflée qu’il n’a pas pu fermer la bouche pendant trois mois.

Formes graves de la Covid-19 : il se réveille avec une langue énorme après avoir été placé en coma et allongé sur le ventre Capture d'écran / @Yahoo.

  • Publié le 22.11.2020 à 10h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Un malade américain s’est réveillé de son coma artificiel avec une langue tellement gonflée qu’il n’a pas pu fermer la bouche pendant trois mois.
  • Ce gonflement de la langue est du au "décubitus ventral", une manœuvre utilisée pour les cas les plus graves de Covid-19.

Encore une étonnante conséquence de la Covid-19. Un malade américain s’est réveillé de son coma artificiel avec une langue tellement gonflée qu’il n’a pas pu fermer la bouche pendant trois mois.

Originaire de Lake City, en Floride, Anthony Jones est testé positif au Covid-19 en juillet dernier. Son état se dégradant rapidement, il est hospitalisé, mis sous respirateur, puis plongé dans un coma artificiel. Le patient américain restera trois semaines en soins intensifs, où les médecins le mettront sur le ventre pour l’aider à respirer, technique très employée avec les patients Covid-19.

Le "décubitus ventral" est utilisé pour les cas les plus graves de Covid-19

Cette manœuvre particulière et très technique, nommée "décubitus ventral", est utilisée pour les cas les plus graves de Covid-19. "Le but est de mettre les patients sur le ventre pour essayer de recruter au maximum les zones du poumon qui pourront être reventilées grâce à cette manœuvre", explique sur Allo docteur le Dr Keryhuel, anesthésiste-réanimateur à l’hôpital du Mans.

Cette posture projette le flux sanguin d’Anthony Jones dans sa langue, qui devient énorme. Durant les trois mois qui suivent son réveil, le malheureux n’a pas pu fermer la bouche ni parler à cause de sa langue extrêmement gonflée. "Personne ne savait quoi faire avec sa langue" témoigne sa femme.

"Un fait extrêmement rare"

Finalement, le docteur Melville, un spécialiste de Houston, décide d’opérer il y a quelques semaines cette complication particulièrement rare de la Covid-19, permettant à Anthony Jones de retrouver une langue d’une taille normale. "C’est un fait extrêmement rare”, a expliqué le Dr Melville, de l’UTHealth."Nous n’avons eu que deux cas sur l’ensemble de la pandémie", poursuit le professionnel de santé, qui estime tout de même que ce symptôme pourrait se reproduire.

Aux Etats-Unis, l'épidémie de Covid-19 est actuellement en pleine phase "exponentielle" à travers le pays, ont alerté hier jeudi 19 novembre les Centres américains de prévention et de lutte contre les maladies (CDC). C’est le pays le plus touché au monde par le Sras-cov-deux en valeur absolue.

https://www.pourquoidocteur.fr/MaladiesPkoidoc/1176-Coronavirus-Covid-19-n-est-qu-une-infection-virale-poumon


Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité