• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Covid-19

Le coronavirus ne serait pas saisonnier

La porte-parole de l’Organisation mondiale de la santé, Margaret Harris, a confirmé mardi 28 juillet que le coronavirus “aime toutes les saisons”.

Le coronavirus ne serait pas saisonnier Feverpitched/iStock

  • Publié le 29.07.2020 à 14h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Parmi les pays les plus touchés, on trouve les États-Unis qui sont en plein été et le Brésil qui, lui, traverse l’hiver.
  • L’arrivée de la grippe, qui est elle saisonnière et sévit pendant les périodes où il fait plus froid, est un sujet inquiétant et risquerait d’aggraver la situation sanitaire si le coronavirus continue de circuler.

Les saisons n’ont pas d’influence sur le coronavirus. La porte-parole de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Margaret Harris, l’a confirmé ce mardi. “La saison ne semble pas avoir de répercussion sur la transmission du virus”, a-t-elle plaidé lors d’un briefing par visioconférence. L’OMS met ainsi en garde contre un relâchement des mesures barrières cet été qui pourrait être induit par la croyance que l’épidémie serait moins contagieuse pendant cette période de fortes chaleurs. Dans le monde, le virus a fait plus de 650 000 morts et 16 millions de personnes ont été déclarées positives à la Covid-19.

En hiver, la grippe pourrait aggraver la situation sanitaire

La percée du virus dans différents pays qui traversent différentes saisons confirme les mots de la porte-parole. Parmi les pays les plus touchés, on trouve les États-Unis qui sont en plein été et le Brésil qui, lui, traverse l’hiver. “Il semble qu'il y a une idée persistante selon laquelle le virus est saisonnier mais nous devons tous avoir en tête que c'est un nouveau virus, et même s'il s'agit d'un virus respiratoire, qui sont historiquement saisonniers, celui-ci se comporte de façon différente, a-t-elle insisté. L’été est un problème. Ce virus aime toutes les saisons.”

L’hiver pourrait cependant être plus meurtrier. Margaret Harris a reconnu que l’arrivée de la grippe, qui est elle saisonnière et sévit pendant les périodes où il fait plus froid, est un sujet inquiétant et risquerait d’aggraver la situation sanitaire si le coronavirus continue de circuler. “Nous encourageons chacun à se faire vacciner contre la grippe”, a-t-elle conseillé. En outre, des chercheurs français ont pré-publié les résultats d’une étude le 30 juin dernier qui suggèrent que les coronavirus saisonniers, rhumes ou bronchites, ne protègent pas les enfants de la Covid-19.

Un rebond épidémique en Europe

En Europe, les signes de reprise épidémique se multiplient. En Belgique, la forte hausse des cas positifs à la Covid-19, où le nombre moyen de cas quotidiens a augmenté de 71% selon le bulletin épidémiologique publié lundi 27 juillet, a contraint les autorités à durcir les mesures. Le port du masque a été rendu obligatoire dans les lieux à forte fréquentation et le nombre de personnes autorisé à se réunir sans faire attention à la distanciation sociale passe désormais à 5. En Allemagne, le nombre de nouveaux cas a doublé ce mardi par rapport à la veille, confirmant une tendance au rebond épidémique. Enfin, en Espagne le rebond épidémique a conduit l'Allemagne à rejoindre la France et la Grande-Bretagne en déconseillant à sa population de se rendre vers l'Aragon, la Navarre et la Catalogne.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité