• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Experience

Coronavirus : un concert avec 4 000 personnes pour tester la propagation du virus

Des chercheurs ont décidé d'observer la propagation de la Covid-19 lors d'un rassemblement massif, à l'occasion d'un concert rassemblant 4 000 volontaires. 

Coronavirus : un concert avec 4 000 personnes pour tester la propagation du virus Bernardbodo/iStock

  • Publié le 27.07.2020 à 10h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • 4000 volontaires en bonne santé vont participer à un concert pour comprendre comment lutter contre la propagation d'un virus lors d'un rassemblement massif
  • Ils seront équipés d'un boitier électronique les informant de la distance de sécurité qu'ils observent en temps réel, la durée et la fréquence de leurs contacts avec les autres
  • Trois scénarios seront testés par les chercheurs

Dans quelle mesure peut-on autoriser les rassemblements culturels et sportifs alors que le virus menace toujours ? Des chercheurs de l'hôpital universitaire de Halle (Allemagne), ont décidé d'observer la façon dont la Covid-19 pourrait se propager lors de rassemblements massifs afin d'identifier la meilleure façon de procéder. Pour cela, ils ont préparé trois scénarios différents qu'ils testeront lors d'un concert du chanteur allemand Tim Bendzko, le 22 août prochain.

4 000 volontaires mis à l'épreuve

Quatre mille volontaires, des personnes en bonne santé âgées de 18 à 50 ans, seront dépistés 48 heures avant le concert et ne seront autorisés à y assister qu'à la condition qu'elles soient négatives. Elles seront munies d'un masque FFP2 et d'un désinfectant fluorescent pour les mains permettant aux chercheurs de détecter plus facilement les surfaces les plus touchées par les spectateurs.

Chacun d'entre eux recevra également un boitier électronique les informants régulièrement de la distance de sécurité qu'ils observent en temps réel, la durée et la fréquence de leurs contacts avec les autres membres du public. Une fois que toutes les données sur les mouvements et les interactions des spectateurs seront collectées, elles seront analysées grâce à un algorithme pour comprendre comment le nouveau coronavirus se propage d'une personne à l'autre lors de rassemblements massifs.

Trois scénarios envisagés

Le premier scénario consistera à créer une atmosphère semblable à celle d'avant la pandémie (malgré les masques) afin de voir si nos anciens comportements sont encore possibles aujourd'hui. Le deuxième scénario testé par les chercheurs consistera à contrôler les entrées et les mouvements des spectateurs et enfin, le troisième analysera l'intérêt de la distance sociale de 1,5 mètre entre les rangées de sièges.

La pandémie paralyse l'industrie de l'événementiel. Tant qu'il y a un risque de contagion, aucun grand concert, foire ou événement sportif n'est autorisé. C'est pourquoi il est si important de découvrir quel cadre technique ou organisationnel peut réduire efficacement le risque d'infection”, a précisé le professeur Armin Willingmann, ministre de l'Économie de Saxe-Anhalt. Il faudra donc patienter encore un mois pour savoir dans quelle mesure il est possible d'organiser des rassemblements culturels ou sportifs massifs sans mettre la santé du public en péril. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité