• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Coronavirus

Ne pas porter son masque révélerait une personnalité narcissique et psychopathe

Deux études polonaises suggèrent que refuser de porter le masque en période épidémique est révélateur d’une personnalité narcissique, psychopathe et machiavélique.

Ne pas porter son masque révélerait une personnalité narcissique et psychopathe Nito100/iStock

  • Publié le 27.07.2020 à 20h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les individus qui ne respectent pas les gestes barrières ont des traits de personnalité caractéristiques de la “triade noire”, qui renvoie au narcissisme, la psychopathie et le machiavélisme.
  • Ces personnes se sentent les plus vulnérables face au virus mais sont celles qui se protègent le moins.

Notre comportement face à la pandémie de coronavirus est révélateur de notre personnalité. Deux études polonaises, publiées le 21 juillet dans la revue Personality and Individual Differences, suggèrent que les personnes narcissiques, psychopathes et machiavéliques ont moins tendance à respecter les restrictions ou à s'impliquer dans les mesures de prévention contre la pandémie.

La “triade noire”

La première étude visait à évaluer si les individus qui ne respectent pas les gestes barrière en présentaient les caractéristiques de la “triade noire”, réunissant les traits de personnalité narcissique, psychopathe et machiavélique. Pour cela, ils se sont appuyés sur des outils de diagnostic et un modèle visant à évaluer les perceptions des sujets sur leur propre vulnérabilité face au virus. L’étude a été réalisée lors des deux dernières semaines du mois de mars auprès de 755 personnes âgées entre 18 et 78 ans.

Les résultats ont montré que les personnes qui présentent les caractéristiques de la “triade noire” ont tendance à penser qu’elles sont plus vulnérables face au virus mais, paradoxalement, refusent de respecter les mesures barrière. Comme l’ont montrées de précédentes études sur les personnes présentant ces traits de personnalité, ces individus ont une vision court-termiste, sont impulsifs et prennent plus de risques.

Le “big five”

La deuxième étude est arrivée à des conclusions similaires. Les chercheurs ont interrogé 236 personnes, âgées de 18 à 80 ans, pendant le mois d’avril. Afin de déterminer les traits de personnalité des sondés, les scientifiques leur ont proposé deux évaluations afin de les classer soit dans la catégorie de la “triade noire” soit dans celle du “big five” qui réunit le fait d’être agréable, extraverti, ouvert, consciencieux et de faire preuve de neuroticisme, c’est-à-dire éprouver de manière durable des états émotionnels négatifs.

En comparant les résultats de ces évaluations avec la perception des participants du coronavirus, les chercheurs ont observé que les personnes qui sont les plus enclines à respecter les gestes barrière présentent les traits de personnalité de la “triade noire”. Néanmoins, les chercheurs ont indiqué que ce qui prime sur le comportement des personnes vis-à-vis de la pandémie, c'est la manière dont nous percevons la situation sanitaire. Les auteurs de l’étude notent que d’autres paramètres, non pris en compte, devraient faire l’objet de nouvelles recherches. Ils précisent que le niveau d’étude, les connaissances médicales, la réaction face au risque, le niveau de méfiance face au gouvernement et leurs valeurs sociales et morales pourraient être pris en compte.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité