• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

TDAH

Trouble de l'attention et de l'hyperactivité : aux Etats-Unis, un jeu vidéo pour traiter les enfants

Aux Etats-Unis, la Food and Drug Administration (FDA) vient d’autoriser le jeu vidéo EndeavorRX comme prescription médicale aux enfants souffrant de trouble de l'attention et de l'hyperactivité (TDAH). 

Trouble de l'attention et de l'hyperactivité : aux Etats-Unis, un jeu vidéo pour traiter les enfants kwanchaichaiudom/iStock

  • Publié le 18.06.2020 à 10h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Aux Etats-Unis, la Food and Drug Administration (FDA) vient d’autoriser le jeu vidéo EndeavorRX comme prescription médicale aux enfants souffrant de trouble de l'attention.
  • Ce jeu ne saurait toutefois se suffire à lui-même, alertent les médecins qui le recommandent en complément d'un traitement médicamenteux.
  • On ignore encore quand il arrivera sur le marché mais il est possible de s'inscrire sur une liste d'attente pour l'obtenir, via Internet.

Prescrire un jeu vidéo à des enfants atteints de trouble du déficit de l’attention et de l’hyperactivité (TDAH) ? Si cette idée peut paraître complètement saugrenue, elle sera pourtant mise en place aux Etats-Unis d’ici peu. En effet, comme le rapportait le site américain The Verge le 15 juin, la Food and Drug Administration (FDA) vient d’autoriser le jeu EndeavorRX comme prescription médicale aux enfants âgés de huit à douze ans concernés par cette pathologie.

Pour prendre cette étrange décision, la FDA s’est basée sur une étude menée pendant sept ans sur 600 enfants atteints de TDAH. Les personnes atteintes de ce trouble ont du mal à se concentrer, à être attentives et à mener à terme des tâches moindrement complexes. Elles peinent souvent à rester en place, à attendre leur tour et agissent de façon impulsive. Cette maladie se remarque souvent plus chez l’enfant (le diagnostic a généralement lieu autour de sept ans) que chez l’adulte. Toutefois, dans 40 à 70% des cas, elle persiste à l’adolescence. On estime qu’environ 4% des adultes en souffrent encore. Il arrive même, très rarement, que ce trouble ne soit diagnostiqué qu’à l’âge adulte.

Au cours de l’étude, les enfants ont dû jouer à 25 minutes d’ EndeavorRX cinq fois par semaine pendant un mois. A terme, un tiers des participants ne présentait plus aucun signe de trouble de l’attention, ont remarqué les médecins, employés par le développeur Akili Interactive. Et si certains joueurs ont ressenti des maux de tête, cet effet secondaire reste mineur en comparaison de ceux favorisés par les médicaments traditionnels, assurent les spécialistes.

Aucune date de sortie n’est encore connue

Cependant, malgré les bons résultats de ce test, ce jeu vidéo ne pourrait suffire d’alternative aux traitements médicamenteux, précisent-ils. Il serait à utiliser en complément. Mais pour l’heure, EndeavoRX n’est pas encore disponible sur le marché et aucune date de sortie n’est connue. Si ce produit vous intéresse, vous pouvez vous inscrire sur la liste d’attente du jeu, accessible sur le site officiel d’Akili Interactive.  

EndeavorRx est le premier et le seul traitement sur ordonnance autorisé par la FDA pour les enfants atteints de TDAH, délivré par le biais d'une expérience de jeu vidéo !”, est-il écrit. La bande-annonce du jeu le présente comme une expérience classique où le joueur voyage entre différents univers au sein desquels il doit éviter une série d’obstacles et collecter des récompenses.

Les jeux vidéo et la santé

Ce n’est pas la première fois que le jeu vidéo est utilisé comme moyen ludique pour améliorer la santé des enfants. En effet, comme le rappelle The Verge, en 2010, la FDA a approuvé un glucomètre que les enfants pouvaient brancher sur Nintendo DS. Dès qu’ils testaient leur taux de glucose, les petits obtenaient des points qu’ils pouvaient dépenser dans le jeu exclusif “Knock Em Downs™ : World’s fair video game”.  

Concernant les adultes, plusieurs études ont montré que les jeux vidéo boostent le fonctionnement du cerveau pouvaient être utilisés pour le traitement de certaines pathologies neurologiques ou même des lombalgies chroniques.

Mais comme pour toute bonne chose, il n’est pas bon d’en abuser. En 2018, l’Organisation mondiale de la santé a ainsi reconnu “le trouble du jeu vidéo” dans sa 11e version de la Classification internationale des maladies (CIM). Celui-ci se définit par “un comportement lié à la pratique des jeux vidéo ou des jeux sur internet, qui se caractérise par une perte de contrôle sur le jeu, une priorité accrue accordée au jeu, au point que celui-ci prenne le pas sur d’autres centres d’intérêt et activités de la vie quotidiennes, et par la poursuite ou la pratique croissante du jeu en dépit de répercussions dommageables”. Si seule une petite partie des joueurs est touchée par “l’addiction aux jeux vidéo”, tous doivent rester attentifs aux symptômes éventuels, alerte l’institution.

Voir ci-dessous la bande-annonce du jeu : 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité