Publicité

QUESTION D'ACTU

Hyperactivité

Hyperactivité : les enfants atteints de TDAH sont moins prêts pour entrer à l’école

Les enfants d’âge préscolaire présentant des symptômes de TDAH (trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité) sont susceptibles d’avoir des difficultés pour être prêts à entrer à l’école, selon une nouvelle étude publiée par l’université de Stanford (Etats-Unis).

Hyperactivité : les enfants atteints de TDAH sont moins prêts pour entrer à l’école

  • Publié 22.07.2019 à 12h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Nous arrivons au milieu de l’été, et peut-être que dans quelques semaines votre enfant fera ses tout premiers pas à l’école. Il est possible qu’il présente actuellement des symptômes de trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH), telles que l’inattention, l’hyperactivité et l’impulsivité.

Des chercheurs de l’université de Stanford, aux Etats-Unis, ont voulu savoir si ces symptômes pouvaient avoir des conséquences sur la capacité de l’enfant à se préparer pour l’école. Selon les résultats de l’étude, publiée dans la revue Pediatrics, les enfants atteints de TDAH ont effectivement plus de difficultés que les autres.

Six fois plus d’enfants en difficulté

"Nous avons été assez surpris par la proportion d’enfants dans le groupe TDAH qui n’étaient pas prêts pour l’école", confie Irene Loe, professeure adjointe de pédiatrie et membre des auteurs de l’étude. Ainsi, 79% des enfants atteints de TDAH n’étaient pas suffisamment prêts, contre 13% des enfants du groupe témoin.

En tout, 93 enfants ont participé à l’étude. Ils étaient presque tous déjà inscrits en maternelle ou au jardin d’enfants. Parmi eux, 45 avaient été diagnostiqués pour un TDAH, ou alors leurs parents avaient détecté quelques symptômes.

Les chercheurs ont analysé cinq éléments chez les 93 enfants pour déterminer s’ils étaient prêts pour l’école: le bien-être physique et le développement moteur, le développement social et émotionnel, la technique d’apprentissage, le développement du langage et enfin la cognition et les connaissances générales.

Des difficultés dans 4 des 5 catégories

Généralement, les enfants atteints de TDAH n’ont pas échoué dans la catégorie "fonction cognitive et connaissances générales". Mais c’était plus compliqué dans les autres.

Ainsi, ils étaient sept fois plus susceptibles d’avoir des problèmes d’apprentissage, idem pour les troubles du développement social et émotionnel, six fois plus exposés à des difficultés dans le développement du langage et trois fois plus concernés par des troubles du développement physique et moteur.

Ces résultats suggèrent que plus les symptômes sont détectés tôt et avant l’entrée à l’école, moins les enfants auront de difficultés justement dans le milieu scolaire.

Un diagnostic plus tôt, une meilleure prise en charge

"Nous devons aider les pédiatres à comprendre comment ils peuvent identifier les enfants qui pourraient être victime d’échec scolaire", conseille Irene Loe. Car souvent, les enfants atteints de TDAH sont diagnostiqués lorsque les problèmes à l’école sont déjà apparus.

Enfin, Irene Loe estime que les familles doivent avoir un meilleur accès à la thérapie comportementale pour les enfants qui n’ont pas encore l’âge d’aller à l’école. Parfois ces thérapies ne sont même pas couvertes par l’assurance.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité