• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Alimentation

Le café est notre allié pour digérer

Il stimulerait la production de bile et de sécrétion pancréatique, ce qui participerait à une meilleure digestion. Sa consommation pourrait également être bénéfique pour la flore intestinale. 

Le café est notre allié pour digérer ValentynVolkov/iStock

  • Publié le 08.06.2020 à 12h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • D'après une étude italienne, le café améliorerait le microbiote intestinal et favoriserait la digestion.
  • Cela serait dû au Bifidobacterium spp, une bactérie bénéfique pour notre intestin qui verrait sa population augmentée grâce au café, diminuant ainsi les troubles digestifs.
  • Toutefois, le café est à consommer avec modération: selon l'Agence européenne pour la sécurité des aliments (EFSA), la consommation de café d'un adulte ne devrait pas excéder 400 mg de caféine par jour, soit quatre tasses de café.

Un petit café après manger pour mieux digérer ? D’après un chercheur italien, cela serait une bonne idée. Le professeur Carlo La Vecchia, de l’université de Milan (Italie), a analysé plusieurs études réalisées sur la boisson chaude pour comprendre son incidence sur la santé digestive. D’après ses conclusions, boire du café serait bénéfique pour la digestion et protégerait de certaines maladies. Cette analyse a été publiée sur Coffee and Health, une publication rattachée au Institute for Scientific Information on Coffee.

De multiples bénéfices 

D’après les conclusions du professeur La Vecchia, la recherche scientifique montre que la consommation de café stimule la production de sécrétions gastriques, biliaires et pancréatiques. “La sécrétion d’acides gastriques pourrait varier en fonction du niveau de torréfaction”, précise le scientifique. Le café est également bénéfique pour l’activité motrice du côlon et réduit le risque de constipation. Le chercheur estime qu’il a également des effets positifs sur la flore intestinale : “La population de Bifidobacterium spp., une bactérie bénéfique pour l’intestin, augmente lorsqu’on boit du café, précise-t-il. La consommation de café pourrait réduire le risque de certains troubles digestifs comme les calculs biliaires ou les pancréatites.”

À l’inverse, le lien entre les ulcères et le café n'est pas prouvé, d’après son analyse des recherches scientifiques sur le sujet. "La plupart des recherches ne montrent pas de lien ou d’effet de la consommation de café sur les ulcères quand on compare les buveurs de café aux personnes qui n’en boivent pas”, conclut-il. 

À consommer avec modération !

En 2019, une étude parue dans The European Journal of Epidemiology s’intéressait également aux bénéfices de la consommation de café sur l’organisme. Les conclusions indiquaient qu’il permettait de gagner jusqu’à deux ans d’espérance de vie. Les personnes consommant du café de manière modérée ont 17 % de risques en moins de décéder d’une maladie cardiaque, de 24 % du diabète et de 4 % d’un cancer. D’après l’Agence européenne pour la sécurité des aliments (EFSA), un adulte en bonne santé ne devrait pas dépasser 400 mg de caféine par jour, soit environ 4 tasses de café. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité