• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Covid-19 ?

Des enfants hospitalisés pour de mystérieux syndromes inflammatoires

Les autorités sanitaires britanniques et les médecins français alertent sur des hospitalisations liés à des symptômes graves développés par des enfants. Le lien avec Covid-19 n'est pas établi mais les professionnels de santé s'interrogent.

Des enfants hospitalisés pour de mystérieux syndromes inflammatoires Gargonia /istock

  • Publié le 29.04.2020 à 20h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Plusieurs enfants ont été hospitalisés à la suite de graves syndromes inflammatoires touchant le coeur ou les poumons
  • Certains de ces enfants ont été testés positifs au coronavirus mais le lien avec Covid-19 n'est pas établi formellement

Alors que le Premier ministre à présenté son plan de déconfinement devant l'Assemblée nationale mardi, incluant une reprise progressive de la scolarité, l'Hôpital Necker (Paris) alerte sur la hausse des hospitalisations en réanimation de nombreux enfants souffrant de symptômes inflammatoires potentiellement en lien avec le Covid-19.

La maladie de Kawasaki

En Grande-Bretagne, le National Health Service (NHS) a rapporté les cas d'une douzaine d'enfants hospitalisés dans un état grave. En France, le constat semble le même : "un nombre croissant d’enfants de tous âges a été hospitalisé dans un contexte d’inflammation multi-systémique associant fréquemment une défaillance circulatoire avec des éléments en faveur d’une myocardite", affirme le docteur Damien Bonnet, chef de service cardiologie congénitale et pédiatrique à Necker, dans un courrier adressé à ses confrères et consulté par La Dépêche du Midi. "Ce syndrome inflammatoire implique le cœur, les poumons ou l'appareil digestif", précise le médecin, faisant référence à "la maladie de Kawasaki".

Survenant principalement chez l'enfant de moins de 5 ans, la maladie de Kawasaki provoque une inflammation des parois des vaisseaux sanguins pouvant entraîner de graves séquelles cardiaques, voire dans certains cas, la mort. Elle se caractérise par une forte fièvre, des éruptions cutanées, des gonflements des ganglions du cou, une irritation et/ou une rougeur du blanc des yeux (conjonctivite bilatérale), une irritation/inflammation de la bouche, de la langue, des lèvres et de la gorge et des gonflements des mains et des pieds.

Des enfants de 2 à 10 ans concernés

"Depuis un mois, on reçoit régulièrement des appels de réanimateurs pour des enfants qui présentent un tableau de myocardite sévère et qui ont en plus des signes de la maladie de Kawasaki, certains d'entre eux ont été testés positifs au Covid-19", alerte le docteure Isabelle Kone Paut, professeure de rhumatologie pédiatrique à l'hôpital Kremlin-Bicêtre à Paris, citée par nos confrères. Selon elle, environ 20 enfants seraient concernés en Ile-de-France. "Ce sont des enfants qui ont entre 2 et 10 ans, qui n'ont pas d'antécédent notable, et pas de maladie chronique".

Des cas similaires ont été rapportés en Espagne et en Italie. "Rien ne permet d'établir aujourd'hui un lien entre la maladie de Kawasaki et le Covid-19 mais nous constatons que des enfants testés positifs au Covid-19 développent des symptômes qui correspondent à ceux de la maladie de Kawasaki comme une tension instable et une myocardite pour les formes graves", précise La Dépêche du Midi, Alexandre Belot, rhumatologue et pédiatre à l'hôpital femme mère enfant à Lyon.

L'origine de cette maladie infantile demeure encore difficile à expliquer. Elle pourrait être liée à la génétique, ou à un virus, mais existait avant l'apparition du nouveau coronavirus. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité