• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Covid-19

Les effets secondaires de la chloroquine inquiètent l’Agence européenne des médicaments

L’Agence européenne des médicaments alerte sur les possibles effets secondaires liés à la prise de chloroquine et ajoute que rien ne prouve les effets bénéfiques de ces médicaments contre le coronavirus.

Les effets secondaires de la chloroquine inquiètent l’Agence européenne des médicaments BartekSzewczyk/iStock

  • Publié le 24.04.2020 à 16h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • L'Agence Européenne des Médicaments intervient dans le débat sur la chloroquine
  • Cette agence estime que les données issues d'études cliniques sont "très limitées" et "peu concluantes sur les effets bénéfiques"

Vanté par le professeur Didier Raoult et testé au niveau européen à travers l’essai Discovery, l’hydroxychloroquine, traitement anti-paludéen à base chloroquine, a été épinglé par l’Agence européenne des médicaments (EMA). Cette dernière met en garde contre les effets secondaires du médicament qui peuvent être fatals. Elle ajoute que rien ne prouve les effets prétendument bénéfiques de ce traitement.

Une étude américaine n’a pas montré de bénéfice avec l’hydroxychloroquine

L’utilisation de la chloroquine serait à l’origine de problèmes cardiaques, alerte l’Agence européenne des médicaments. “De récentes études ont fait état de problèmes graves, et dans certains cas fatals, de rythme cardiaque avec la chloroquine et l’hydroxychloroquine, notamment prises à forte dose ou en combinaison avec l’antibiotique azithromycine”, décrit l’EMA dans un communiqué. Ces traitements sont susceptibles de causer des problèmes de foie et de reins, d’endommager des cellules nerveuses pouvant provoquer des convulsions et une hypoglycémie, met en garde l’agence.

De plus, l’EMA remet en cause l’utilisation de ce traitement pour soigner du Covid-19. Selon elle, les données issues d’études cliniques de ces traitements sont “encore très limitées et peu concluantes et les effets bénéfiques de ces médicaments sur la maladie Covid-19 n’ont pas été démontrés”. Aux Etats-Unis, les résultats publiés mardi de la plus vaste étude à ce jour n’ont montré aucun bénéfice de l’hydroxychloroquine contre la maladie due au nouveau coronavirus par rapport à un traitement standard. Elle a fait au contraire apparaître une surmortalité avec l’usage de l’hydroxychloroquine, seule ou associée à l’azithromycine.

Plusieurs cas de problèmes cardiaque

Ces critiques ne sont pas nouvelles. Mediapart a relevé le 21 avril 83 cas d’effets indésirables cardiaques et trois décès, tous imputables à l’utilisation d’un traitement à l’hydroxychloroquine. “L’hydroxychloroquine peut entraîner des troubles cardiaques bien spécifiques, comme les torsades de pointes. Ces anomalies peuvent évoluer vers un arrêt cardiaque”, développe le professeur Milou-Daniel Drici, directeur du centre régional de pharmacovigilance de Nice, à Mediapart. Des personnes atteintes de perturbations du rythme cardiaque, comme les syncopes, ont également été recensées. Plus grave encore, le professeur François-Xavier Lescure, infectiologue à l’hôpital Bichat de l’AP-HP, ajoute au site d’actualité que le problème de ce médicament est que “cliniquement, vous ne voyez rien venir jusqu’à ce que vous fassiez un trouble cardiaque grave comme une torsade de pointe, voire un arrêt cardiaque. C’est un piège.”

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité