• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Microbiote

Les tests d’analyse du microbiote intestinal n’auraient aucun intérêt

La Société nationale française de gastro-entérologie (SNFGE) alerte sur l’absence d’intérêt clinique des tests basés sur l’analyse du microbiote intestinal. Des tests qui ont le vent en poupe et séduisent de plus en plus de patient.

Les tests d’analyse du microbiote intestinal n’auraient aucun intérêt RomoloTavani/iStock

  • Publié le 13.02.2020 à 12h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Le microbiote intestinal excite la recherche et les patients. Cet ensemble de micro-organismes situés dans le tube digestif jouerait un rôle dans le développement de notre personnalité, l’apparition de maladies telles que la dépression, l’eczéma ou l’obésité, empêcherait certains traitements médicaux d’être efficaces ou encore favoriserait le développement du cancer du côlon. Tout un tas de choses qui révèlent de l’influence du microbiote intestinal et qui expliquent pourquoi chercheurs et patients le regarde de plus en plus près.

Il manque de grandes études sur le microbiote

De nombreux laboratoires se sont engouffrés dans la brèche et proposent “des analyses du microbiote intestinal, moyennant des tarifs souvent très élevés, avec pour promesse de guider le patient et le médecin”, note la Société nationale française de gastro-entérologie (SNFGE) dans un communiqué publié le 29 janvier. La SNFGE met en garde contre ces tests qui “n’ont aucun intérêt clinique pour le médecin ou son patient”, écrit-elle dans le communiqué. Surfant sur la vague, ces tests “ne doivent pas être prescrits par les médecins quelle que soit leur spécialité”, ajoute la société.

Pour autant, la SNFGE ne nie pas l’intérêt et le potentiel que présente le microbiote dans la lutte contre certaines maladies. Malgré cela, elle note qu’il “manque encore à ce jour de grandes études évaluant et validant l’intérêt de biomarqueurs issus du microbiote pour guider le médecin dans des situations cliniques précises.” 

Le microbiote, c’est l’avenir

Cet intérêt grandissant du public et des professionnels vis-à-vis du microbiote est vu positivement par la société. Elle note que “le fait que de nombreux industriels sérieux s’y intéressent actuellement fait envisager l’utilisation en pratique clinique de biomarqueurs issus du microbiote dans les prochaines années. Il est probable que les tests qui seront validés et utilisés à l’avenir reposeront sur des analyses ciblées et spécifiques à chaque pathologie et à chaque question clinique posée.”

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité