Publicité

QUESTION D'ACTU

Ordinateurs, smartphones, tablettes...

Les étudiants utilisant trop Internet sont moins motivés et plus stressés par leurs examens

Étudier grâce aux nouvelles technologies ne présente pas que des avantages. Selon une nouvelle étude, les étudiants utilisant Internet de manière excessive seraient moins motivés et plus anxieux à l’égard des examens.

Les étudiants utilisant trop Internet sont moins motivés et plus stressés par leurs examens Prostock-Studio/iStock

  • Publié le 20.01.2020 à 12h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Depuis une dizaine d’années, les ordinateurs ont fleuri un peu partout dans les salles de cours ou dans les amphithéâtres. À la maison ou à la bibliothèque, ils ont peu à peu remplacé les traditionnels papier et stylo pour prendre des notes de cours ou rédiger ses devoirs.

Pourtant, cette nouvelle technologie plébiscitée par les étudiants ne leur est pas forcément bénéfique. C’est ce que met en lumière une nouvelle étude menée conjointement par les universités de Swansea (Pays de Galle) et de Milan (Italie), et publiée dans le Journal of Computer Assisted Learning. Selon ses auteurs, les étudiants qui utiliseraient de manière excessive les écrans seraient moins disposés à rester motivés par leurs études et seraient plus stressés par les examens. Il aggrave aussi leur sentiment de solitude.

Des étudiants moins motivés et plus anxieux

Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs ont évalué les habitudes de 285 étudiants en matière de technologie numérique. Ils les ont aussi interrogés sur leurs compétences et leur motivation pour les études, leurs sentiments d’anxiété et de solitude.

L'étude a révélé une relation négative entre la dépendance à Internet et la motivation à étudier. Les étudiants ayant déclaré une plus grande dépendance à l'Internet ont également trouvé qu'il était plus difficile d'organiser leur apprentissage de manière productive et étaient plus anxieux au sujet de leurs prochains examens. L'étude a également révélé que la dépendance à Internet était associée à la solitude et que cette solitude rendait les études plus difficiles.

"Ces résultats suggèrent que les étudiants ayant un niveau élevé de dépendance à Internet peuvent être particulièrement à risque d'avoir des motivations moindres pour étudier, et donc des résultats scolaires réels plus faibles", explique le professeur Phil Reed de l'Université de Swansea, qui est aussi co-auteur de l’étude.

"Il a été démontré que la dépendance à Internet altère toute une série de capacités telles que le contrôle des impulsions, la planification et la sensibilité aux récompenses. Un manque de capacité dans ces domaines pourrait bien rendre les études plus difficiles", ajoute le professeur Truzoli de l'université de Milan, qui a participé aux travaux.

Un sentiment de solitude accru

Les résultats ont aussi montré qu’en plus d’entamer la motivation et la capacité des élèves pour leurs études, la dépendance à Internet était associée à une solitude accrue. Les interactions sociales plus faibles qui sont connues pour être associées à la dépendance à Internet aggravent la solitude et, à leur tour, ont un impact sur la motivation à s'engager dans un environnement éducatif très social tel qu'une université.

"Avant de poursuivre sur la voie d'une numérisation croissante de nos environnements universitaires, nous devons nous demander si cela va réellement donner les résultats que nous souhaitons. Cette stratégie peut offrir certaines opportunités, mais elle comporte aussi des risques qui n'ont pas encore été pleinement évalués", avertit le Pr Reed.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité