Publicité

QUESTION D'ACTU

Prévention

Alimentation : mieux signaler les sucres ajoutés diminue le risque de maladies cardiaques

Cet étiquetage permet également de réduire le risque de diabète de type 2 et de baisser les dépenses de santé. 

Alimentation : mieux signaler les sucres ajoutés diminue le risque de maladies cardiaques Goran13/ISTOCK

  • Publié 16.04.2019 à 08h00
  • |
  • |
  • |
  • |


La Food and Drug Administration, organisme américain en charge du contrôle des aliments et médicaments aux Etats-Unis, a rendu obligatoire l’affichage des sucres ajoutés sur les emballages alimentaires en 2016. Une équipe de chercheurs a estimé l’impact de cette mesure à long terme et publie ses résultats dans la revue de l’American Heart Association. D’ici à 2037, cet étiquetage permettra de diminuer significativement le nombre de malades cardiovasculaires et de diabétiques de type 2, tout en permettant d’importantes économies sur les dépenses de santé. 

"Une stratégie efficace"

Les chercheurs ont utilisé un outil de simulation pour mesurer les effets de cette mesure de santé publique. Entre 2018 et 2037, l’affichage des sucres ajoutés sur les emballages alimentaires permettra d’éviter 354 400 cas de maladies cardiovasculaires et près de 600 000 cas de diabète de type 2. D’après leurs résultats, 31 milliards de dollars devraient être économisés sur les dépenses de santé. "L’étiquetage alimentaire peut être une stratégie efficace pour permettre aux consommateurs de faire un choix éclairé et de changer concrètement leurs comportements", explique Renata Micha, l’une des auteurs de ces travaux. 

Une amélioration de la composition des aliments

Les scientifiques américains sont optimistes : ils considèrent que l’obligation de signaler la présence de sucres ajoutés aux consommateurs poussera les industriels à améliorer la composition de leurs produits. Si cette hypothèse se confirme, cela pourrait multiplier par deux leurs résultats : soit plus de 700 000 cas de maladies cardiovasculaires et 1,2 million de cas de diabète de type 2 en moins. 

En France, le gouvernement prend également des mesures pour améliorer l’étiquetage alimentaire : depuis 2016, il recommande aux industriels d’utiliser le Nutri-Score. Ce logo indique aux consommateurs la qualité nutritionnelle des denrées alimentaires. En février 2019, les députés ont adopté une nouvelle proposition de loi : les publicités pour des produits alimentaires devront obligatoirement afficher le Nutri-Score. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité