Publicité

QUESTION D'ACTU

Antibiorésistance

Hôpital : un excès d’hygiène augmente la résistance des bactéries

Des scientifiques autrichiens ont constaté que lorsque la diversité des microbes diminue, ce qui est le cas dans les zones trop nettoyées, les bactéries sont plus résistantes. 

Hôpital : un excès d’hygiène augmente la résistance des bactéries Spotmatik/istock

  • Publié 16.03.2019 à 17h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Trop d’hygiène tue l’hygiène : en tous cas, lorsque elle est excessive, l’hygiène favorise la résistance des bactéries. Une étude publiée dans la revue Nature Communications s’est intéressée aux différents seuils d’hygiène dans les hôpitaux. Elle montre qu’une trop forte utilisation de produits anti-bactériens réduit la diversité microbienne et augmente la résistance des bactéries.

Des bactéries plus résistantes 

L’étude a été réalisée par des chercheurs de l’université autrichienne de Graz. Ils se sont intéressés à trois services différents de l’hôpital universitaire : l’unité de soins intensifs du département de médecine interne, les salles de recherches de l’industrie aérospatiale, sujette à un contrôle microbien strict et les bâtiments publics/privés, qui ne sont soumis à quasiment aucune surveillance. Dans chacun de ces endroits, l’équipe de recherche a comparé les micro-organismes présents et leur résistance. Leur constat est simple : plus l’hygiène est forte, moins il y a de sortes de microbes et plus les bactéries sont résistantes aux antibiotiques. D’après les hypothèses de ces scientifiques, l’utilisation de produits antibiotiques et de détergents serait en partie responsable de cette plus grande résistance. 

Rétablir la diversité microbienne 

Certains endroits nécessitent une hygiène stricte, comme les blocs opératoires, mais pour les autres zones de l’hôpital, les chercheurs autrichiens suggèrent de rétablir une plus grande diversité microbienne, en installant des plantes vertes par exemple, ou encore en aérant plus souvent et plus fortement. 

La menace de l’antibiorésistance 

D’après l’Inserm, 700 000 personnes dans le monde meurent chaque année des suites d’une infection provoquée par des bactéries résistantes. L’efficacité des antibiotiques a démultiplié leur usage à la fois pour les hommes mais aussi pour les animaux. Or pour qu’ils continuent d’être efficaces, ces médicaments ne doivent être utilisés que lorsqu’ils sont vraiment nécessaires, sous peine de voir se développer de plus en plus de bactéries résistantes. Chaque année, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) publie un classement des dix menaces sur la santé mondiale : en 2019, la résistance aux antibiotiques en fait partie.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité