Publicité

QUESTION D'ACTU

Etude menée avec le Docteur Maboul

Bloc opératoire : choisir Mozart plutôt qu'AC/DC

Au jeu du Docteur Maboul, les hommes écoutant du rock ont commis plus d'erreurs que les joueurs appréciant du Mozart ou immergé dans une ambiance salle d'opération. 

Bloc opératoire : choisir Mozart plutôt qu'AC/DC UA_pm/epictura

  • Publié 25.12.2016 à 18h46
  • |
  • |
  • |
  • |


Les bienfaits de la musique ne sont plus à démontrer. Elle apaise nos angoisses, favorise la concentration et stimule nos performances. Mais pour bénéficier de ses effets, le choix de la musique s’avère crucial.
Des chercheurs britanniques ont, en effet montré, que les hommes devraient éviter la musique rock s’ils souhaitent gagner une partie de jeux de société. Cette conclusion farfelue a été publiée dans le Medical Journal of Australia.

Ces travaux ont été menés par l’Imperial College de Londres (Grande-Bretagne) et le Royal College of Music auprès de 352 participants l’Imperial Festival, un événement scientifique organisée par l’université londonienne. Les chercheurs les ont invités à jouer à une partie de Docteur Maboul, un jeu dans lequel le joueur prétend être un chirurgien et où il doit avec précaution et précision ôter des objets du corps de son patient. Si la pince touche le corps, le patient se met à hurler.


Rock ou classique

Les volontaires ont effectué leur partie avec un casque sur les oreilles dans lequel était diffusée La Sonate pour deux pianos de Mozart, Thunderstruck du groupe de rock AC/DC ou une ambiance de bloc opératoire. Pour leur expérimentation, les chercheurs ont chronométré le temps qu’il fallait au patient pour retirer 3 objets ainsi que le nombre d’erreurs commises.

Il a fallut en moyenne 1 minute aux hommes pour accomplir leur tâche. Les hommes qui ont écouté AC/DC étaient plus lents et ont commis plus d’erreurs que leurs camarades qui ont apprécié Mozart ou ont été immergé dans une salle d’opération (36 fautes contre 28).

En revanche, les femmes semblent imperturbables. Aucun des 3 sons diffusés dans leurs oreilles n’a fait de différence. Généralement, elles ont pris plus d’une minute pour opérer leur patient, mais elles ont fait moins d’erreurs que leurs homologues masculins.

Les chercheurs ignorent pourquoi la chanson d’AC/DC a tant distrait les joueurs. Ils supposent que le rock cause plus de stress auditif chez les hommes que chez les femmes. Ils suggèrent aussi que les goûts musicaux ont pu jouer un rôle. Les volontaires ont rapporté une appétence plus grande pour Mozart que le groupe de rock australien.


Une étude drôle pour un sujet sérieux

« Bien que cette étude soit clairement humoristique, et réalisée sur notre temps libre, elle s’intègre dans nos travaux sur l’effet de la musique sur nos performances, en particulier dans le domaine médical et chirurgical », explique le Dr Daisy Fancourt, responsable des travaux.

La chercheuse explique en effet que trois-quarts des blocs opératoires diffusent de la musique pendant les interventions. Mais les experts sont encore divisés sur ces effets bénéfiques. Des études ont pourtant montré que les chirurgiens mélomanes opéraient avec plus de rapidité et précision. Mais dans le même temps, la littérature indique qu’un anesthésiste sur 4 voit sa vigilance baisser à cause de la musique.

« L’un de nos axes de recherche est de comprendre comment la musique peut booster les performances d’un athlète au Jeux Olympiques ou de quelqu’un qui doit donner un discours important. En tout cas, cette étude suggère que les hommes qui opèrent ou qui jouent à un jeu de société devraient éviter la musique rock », conclut amusée le Dr Fancourt.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité