Publicité

QUESTION D'ACTU

Découverte médicale

Parkinson : soigner la maladie grâce à des injections dans le cerveau

La zone du cerveau affectée par la maladie de Parkinson s’est régénérée chez tous les patients qui ont participé à un essai clinique. Une nouvelle incroyable. 

Parkinson : soigner la maladie grâce à des injections dans le cerveau KatarzynaBialasiewicz / istock.

  • Publié 27.02.2019 à 11h27
  • |
  • |
  • |
  • |


Un traitement directement injecté dans le cerveau a permis de restaurer les cellules cérébrales détruites par la maladie de Parkinson, selon un nouvel essai clinique. Ainsi les neurones dopaminergiques que la maladie neurologique dégrade, ont pu être régénérés.

La zone du cerveau affectée par la maladie s’est régénérée

Six patients ont d’abord participé à l'étude pilote pour évaluer l'innocuité de l'approche thérapeutique. 35 autres personnes atteintes de la maladie de Parkinson ont ensuite participé à une expérience de neuf mois, la moitié d’entre elles recevant soit un placebo, soit le traitement. Bilan : la zone du cerveau affectée par la maladie s’est régénérée chez tous les patients ayant reçu les injections, tandis que les personnes sous placebo n’ont vu aucune amélioration de leur état.

"L'amélioration des scintigraphies cérébrales dépasse tout ce que l'on a vu auparavant dans les traitements chirurgicaux des facteurs de progression de la maladie de Parkinson", explique le directeur de l’étude Alan L. Whone, du Bristol Medical School (Royaume-Uni). "C'est l'une des preuves les plus convaincantes que nous avons un moyen de réveiller et de restaurer les cellules cérébrales dopaminergiques qui sont progressivement détruites par la maladie de Parkinson", affirme-t-il. L’essai démontre également qu’il est possible d’injecter en toute sécurité, pendant plusieurs mois, des médicaments directement dans le cerveau humain.

La maladie neurologique qui a le plus augmenté

En France, la maladie de Parkinson est la maladie neurologique qui a le plus augmenté entre 1990 et 2015 : le nombre de ses victimes a doublé. Fin 2015, le nombre de patients parkinsoniens traités était de l’ordre de 160 000, avec environ 25 000 nouveaux cas par an. 17% des nouveaux cas étaient âgés de moins de 65 ans. En 2030, le nombre de patients parkinsoniens aura augmenté de 56% par rapport à 2015, avec une personne atteinte sur 120 parmi celles âgées de plus de 45 ans.

Le premier critère pour poser le diagnostic de la maladie de Parkinson est la présence de deux au moins des trois symptômes majeurs de la maladie : la lenteur à initier les mouvements (akinésie), une raideur musculaire spécifique et le tremblement au repos. Le fait que les symptômes se manifestent surtout d’un seul côté du corps est assez caractéristique (on parle de manifestations asymétriques). D’autres manifestations peuvent apparaître : fatigue, apathie ou encore troubles de la motricité.*

Source : France Parkinson. 


Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité