Publicité

QUESTION D'ACTU

40% de cancers évitables

« Les Français pensent encore qu'avoir un cancer est une fatalité, mais c'est faux »

Dans une vidéo publiée sur Youtube, l’INCa donne quatre habitudes de vie qui permettraient de diminuer de 40% le nombre de cancers en France. Le Pr Norbert Ifrah, président de l'Institut, nous explique le fondement de ses voeux. 

 « Les Français pensent encore qu'avoir un cancer est une fatalité, mais c'est faux » Ridofranz / istock

  • Publié 12.01.2019 à 08h30
  • |
  • |
  • |
  • |


En une grosse vingtaine d’années, les Etats-Unis ont enregistré une baisse de 27% du taux global de mortalité par cancer, ce qui se traduit par environ 2,6 millions de morts en moins entre 1991 et 2016. "Depuis 2004 (date de création de l’INCa, NDRL), la France suit la même tendance", explique le Pr Norbert Ifrah, président de l'Institut National du Cancer (INCa). "Les points noirs sont identiques, comme le cancer du pancréas ou les tumeurs cérébrales de l’enfant par exemple, sauf peut-être concernant les inégalités sociales face à la maladie où nous faisons mieux, car nos malades bénéficient de la sécurité sociale, là où beaucoup d’Américains sont encore exclus des soins faute de moyens".

"Ne pas trop s’exposer au soleil"

Pourtant, il reste encore beaucoup à faire. En changeant nos mauvaises habitudes de vie, 40% des cancers seraient notamment évitables, ce qui représente 160 000 cancers évitables chaque année en France sur 400 000 diagnostiqués. Dans une vidéo publiée sur Youtube, l’INCa donne quatre résolutions simples à adopter afin de réduire les risques : arrêter de fumer, réduire sa consommation d’alcool, manger mieux et bouger plus.

"Ne pas trop s’exposer au soleil, être vigilant si on travaille dans un environnement à risque, se faire dépister et se faire vacciner contre l’hépatite B et le HPV par exemple" sont aussi des choses essentielles à intégrer dans nos quotidiens, poursuit l’hématologue. "Nous avons choisi d’axer nos vœux sur cette problématique parce c’est un combat fort. Les Français pensent encore, et ça leur est confortable, qu’avoir un cancer au cours de sa vie est une fatalité, que tout se joue au niveau de la génétique et de l’environnement, alors que c’est totalement faux. Le risque génétique est d’environ 8% à 10%, et le risque environnemental est de 1%, même si ce dernier chiffre est sans doute un peu en-deçà des réalités. Pour tout le reste, on peut agir".

"Les cancers provoqués par l'alcool et le tabac sont les plus redoutables"

L'alcool représente ainsi la deuxième cause évitable de mortalité par cancer, juste après le tabac en France. Pourtant, près d’un adulte sur deux consomme de l’alcool au moins une fois par semaine, et 10% chaque jour, en particulier les plus de 50 ans, sans parler du binge drinking chez les jeunes. En 2017, encore 31,9% des personnes de 18-75 ans fumaient au moins occasionnellement, et 26,9% quotidiennement.

"C’est dramatique, car les cancers provoqués par ces produits sont les plus redoutables. Ce sont ceux qui résistent le plus aux traitements, et qui évoluent le plus vite", précise encore Norbert Ifrah. On parle ici des cancers du poumon, de la vessie, du foie ou encore de l'œsophage. "Cela vaut donc vraiment le coup d’arrêter ou, si on en est incapable, de diminuer sa consommation. Idem pour l’augmentation de l’activité physique (attention, je ne parle pas de sport) et le bon équilibrage de l’alimentation", précise-t-il.

33% des Français ont un niveau d’activité insuffisant

En France, 43% des adultes atteignent un niveau d’activité physique qui satisfait aux recommandations internationales, 24% ont un niveau d’activité modéré (l’équivalent d’au moins 30 minutes de marche par jour) et 33% ont un niveau d’activité insuffisant. La proportion de personnes en situation de sédentarité, soit plus de quatre heures assis ou allongé hors temps de sommeil, s’élève même à 40%. Une bonne nouvelle pour conclure tout de même : 81% des citoyens déclarent respecter une alimentation équilibrée au quotidien.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité